Te Deum laudamus?

Avons-nous enfin une occasion qui en vaut la peine pour chanter un Te Deum, contrairement au Motu Proprio trompeur de 2007 et à la soi-disant levée des excommunications de 2009?

On est loin du «tir à la corde» où la Tradition retrouve ses droits à Rome petit-à-petit. Verra-t-on maintenant des prêtres quitter parce que l’accord ne se fait pas? Situation très intéressante! Prudence, nous n’en sommes pas à la première manche de ce charivari!

Après réflexion, il y a trois possibilités ;

  1. Soit la Providence s’en est mêlée;
  2. Soit c’est du bluff, et le gentil pape miséricordieux viendra au secours de l’Église en détresse au dernier moment. On pourra dire alors qu’on n’a rien demandé, mais que François nous a tout donné au moment où on s’y attendait le moins;
  3. Soit, et c’est ce qui paraît le plus vraisemblable, Rome s’amuse à faire ce jeu de rapprochement et d’éloignement pour déstabiliser et fracturer la Fraternité Saint-Pie X. Dans ce cas, on devrait revoir dans quelques mois de nouveaux signes de rapprochement.

Quoi qu’il en soit, que cette lettre du cardinal Muller soit envoyée juste avant son départ de son poste clef est très étrange.

Canada Fidèle

Source : Medias-Presse.Info

La Maison Générale de la Fraternité Saint Pie X vient de communiquer à tous ses membres le contenu d’une lettre du Gerhard cardinal Müller qui a fait, pour les naïfs, l’effet d’une douche froide, voire glaciale. En voici les principaux extraits les plus « savoureux » :

« Comme  vous  le savez,  le Pape  François  a manifesté,  à maintes  reprises,  sa bienveillance envers votre Fraternité Sacerdotale, en accordant en particulier, à tous les prêtres membres, la faculté de confesser de manière  valide les fidèles et en autorisant  les Ordinaires des lieux à concéder des licences  pour  la célébration  des  mariages  des fidèles  qui  suivent  1’activité  pastorale  dans  votre Fraternité.   D’autre   part,   la  discussion   se  poursuit  au  sujet  des  questions   relatives   au  plein rétablissement de la communion de votre Fraternité avec l’Eglise  catholique.

À ce sujet, avec l’approbation du Souverain  Pontife, j’ai  jugé nécessaire  de soumettre à la Session  Ordinaire  de  notre  Congrégation,  réunie  le  10  mai  dernier,  le  texte  de  la  Déclaration doctrinale qui vous a été transmis durant la rencontre du 13 juin 2016, comme condition nécessaire en vue du plein rétablissement  de la communion. Voici à ce propos, les décisions unanimes de tous les Membres de notre Dicastère :

1)  Il est nécessaire d’exiger des membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X l’adhésion  à la nouvelle formule de la Professio fidei datant de 1988 (cf. annexe). En conséquence, il n’est plus suffisant de leur demander d’émettre  la Professio fidei de 1962.

2)  Le nouveau texte de la Déclaration  doctrinale doit comporter  un paragraphe  dans lequel les signataires déclarent, de manière explicite, leur acceptation des enseignements  du Concile Vatican II et ceux de la période post conciliaire, en accordant aux dites affirmations doctrinales le degré d’adhésion qui leur est dû.

3)  Les membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie  X doivent reconnaître,  non seulement la validité, mais aussi la légitimité du Rite de la Sainte Messe et des Sacrements, selon les livres liturgiques promulgués après le Concile Vatican Il. »

Et le cher cardinal de conclure, in cauda venenum, que « au cours de 1’Audience accordée au Cardinal Préfet, le 20 mai 2017, le Souverain Pontife a approuvé ces décisions. »

Lire la suite

Fatima Primordial – II

A Fatima des clercs font-ils toujours la guerre ?
Satan sera vaincu comme il le fut naguère !

 

La semaine dernière, ce Commentaire a affirmé qu’il aurait suffi que l’Église et le monde tiennent compte du grand message que Notre Dame avait délivré aux trois enfants de Fatima en 1917 au Portugal, pour que le monde échappe au désastre matériel de la seconde guerre mondiale et que l’Église évite le désastre spirituel encore plus grand du Concile Vatican II. Mais, alors que Notre-Dame souhaitait que la troisième partie du Secret, révélé aux enfants en 1917, fût révélée au monde au plus tard en 1960, les clercs, cette année-là, ont préféré tenir caché le texte du Secret, fort probablement parce qu’il condamnait à l’avance le Concile désastreux que ces hommes d’Église appelaient pourtant de leurs vœux. Depuis, les mêmes responsables Conciliaires n’ont cessé de faire la guerre à Fatima, afin d’échapper à la condamnation que porte le Secret.

Cependant, les fidèles catholiques qui connaissaient l’existence du « Troisième Secret », voulaient savoir en quoi il consistait. Au cours des 40 années qui suivirent, certains détails de son contenu ont été divulgués ici et là ; mais les travaux du père Nicholas Gruner furent la principale cause de la montée en pression pour qu’on en fît la publication. C’est pourquoi, en 2000, les ecclésiastiques de Rome en charge de la question firent un effort tout particulier pour enterrer Fatima une fois pour toutes. En tant que chef de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le Cardinal Ratzinger publia un texte qu’il prétendit être le Troisième Secret. Hélas pour lui, les experts de Fatima ont immédiatement repéré de sérieuses divergences entre le texte du cardinal et ce que l’on savait déjà du véritable Troisième Secret dont on attendait la publication depuis 1960. Ils soupçonnèrent ainsi que le véritable Troisième Secret était encore enfermé à l’intérieur du Vatican.

Lire la suite

Visite de l’abbé Roy au Québec – Juin 2017

Voici le programme de la visite de l’abbé Pierre Roy au Québec pour le mois de Juin 2017:

 

919

 

Samedi 24 juin : Saint Jean-Baptiste, fête nationale

Messe à Chicoutimi à 10h00

 

Dimanche 25 juin : 3ème dimanche après la Pentecôte

Messe à Saint-Charles-de-Bellechasse à 9h30 et à Montréal à 17h00

 

Mardi 27 juin : De la férie

Messe à Saint-Charles-de-Bellechasse à 7h30

 

Fatima Primordial – I

Le monde est désaxé – Le destin montre-il sa malveillance ?
Obéissez à la Mère de Dieu. Les ténèbres deviendront lumière de clémence

 

download

Il y a des catholiques qui n’ont pas encore compris l’importance des apparitions et des messages de Notre-Dame adressés aux trois enfants de Fatima en 1917, au Portugal ; pas plus que des autres apparitions et messages reçus par Sœur Lucie des années plus tard. Et pourtant, l’Église n’a-t-elle pas officiellement reconnu en 1931 l’intervention de Notre-Dame au Portugal ? Notre-Dame n’en a-t-elle pas elle-même souligné la grande importance ? Voici le texte exact de la deuxième partie du Secret de Fatima officiellement reconnu par l’Église ; texte bien connu de nombreux catholiques, mais dont tous les hommes vivants sur cette terre doivent comprendre l’importance, ainsi que le soulignent les mots ci-après en caractère gras :—

Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la Dévotion à mon Cœur Immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on aura la paix . La guerre va se terminer. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père.  »

Lire la suite

«Tels que nous sommes» ou «tels que nous sommes devenus»? Mgr Fellay aurait-il changé? – 3

Source : Medias-Presse.Info

Dans son dernier éditorial de la revue Fideliter, en Une de La Porte Latine, M. l’abbé Bouchacourt reprenait la fameuse phrase de Mgr Lefebvre prononcée lors de son sermon du 29 juin 1980 : « Rome doit nous prendre tels que nous sommes… ».

A MPI, nous aurions préféré entendre le supérieur du district de France dire « tels que nous avons toujours été ». En effet, son présent de l’indicatif, au vu des dernières sanctions prises contre les sept doyens, ressemble terriblement à « tels que nous sommes devenus »…

Mais sur ce sujet,  laissons la parole à un membre de la FSSPX qui signe là son troisième texte qui éclaire rétroactivement ce célèbre « tels que nous sommes ».

Christian LASSALE

Lire la suite

Fête-Dieu à Lakeville – 18 juin 2017

Le dimanche 18 juin, ce sera la Fête-Dieu. À cette occasion, nous aurons une procession du Saint-Sacrement autour de l’église de Lakeville, N.B. La messe sera suivie d’un Potluck / BBQ.

Quiconque a un enfant en âge de faire sa première communion, et aimerait qu’il la fasse ce jour-là, s.v.p. contacter l’abbé Roy à l’avance.

Pour le potluck, n’importe qui peut apporter quelque chose à manger, mais ce serait plus une fête paroissiale si nous partagions la nourriture plutôt que d’organiser chacun son propre pique-nique. Tous ceux qui veulent apporter de la nourriture peuvent contacter Alice Pellerin au (506) 858-9336.

 

Sans titre

Sermon – Dimanche après l’Ascension – Abbé Pierre Roy

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Chers fidèles,

Nous voici dans le temps béni de l’Ascension de Notre-Seigneur Jésus-Christ, un temps pour élever nos pensées vers le ciel et les détacher de la terre.

Vous serez mes témoins

Notre-Seigneur, avant de s’élever au ciel, demanda à ses Apôtres d’être ses témoins.

« Les Apôtres donc, étant réunis, lui demandèrent : « Seigneur, le temps est-il venu où vous rétablirez le royaume d’Israël ? » Il leur répondit : « Ce n’est pas à vous de connaître les temps ni les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais lorsque le Saint-Esprit descendra sur vous, vous serez revêtus de force et vous me rendrez témoignage à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Après qu’il eut ainsi parlé, il fut élevé en leur présence, et une nuée le déroba à leurs yeux. » Actes 1,6-8

 

ob_d83f6299dac529510f32f4e98f570e1e_paultheapostle

Lire la suite