L’Église et l’apostasie – 1 – De la secte conciliaire

L’Église et l’Apostasie, de l’abbé Olivier Rioult. Un livre à lire! Vous pouvez vous le procurer en nous contactant au moyen de notre onglet contact au prix de 30$.

Nous vous proposerons un petit résumé de ce livre en plusieurs parties.

La première partie traite de la Secte Conciliaire. Nous aurions pu faire un résumé, mais il semble que le meilleur résumé consiste à donner les deux citations qui suivront.

De façon synthétique :

Mgr Lefebvre affirme que l’Église officielle ou conciliaire n’a pas les quatre notes qui font la visibilité de l’Église : Unité, Sainteté, Catholicité et Apostolicité. Par conséquent, l’Église officielle ou conciliaire ne peut pas être associée à l’Église visible ou à la véritable Église.

Mgr Fellay au contraire dit que l’Église officielle est une, sainte, catholique et apostolique parce que… la foi nous oblige à le croire.

Or la foi n’a jamais obligé personne à croire que l’Église conciliaire est une, sainte, catholique et apostolique, mais seulement que les notes auxquelles on reconnaît la véritable Église sont l’unité, la sainteté, la catholicité et l’apostolicité. Ce qui nous conduit plutôt dans la direction de dire que l’Église conciliaire de Vatican II n’est pas la véritable Église de Jésus-Christ.

Canada Fidèle

 

« Je crois qu’il faut vous convaincre de cela : vous représentez vraiment l’Église Catholique, non pas qu’il n’y ait pas d’Église en dehors de nous, il ne s’agit pas de cela… Ces derniers temps, on nous a dit qu’il était nécessaire que la Tradition entre dans l’Église visible. Je vous avoue que je crois qu’il y a là une erreur profonde, une erreur très très grave.

Où est l’Église visible? Elle se reconnaît aux signes qu’elle a toujours donnés pour sa visibilité : elle est une, sainte, catholique et apostolique. Je vous demande : où sont les véritables marques de l’Église? Sont-elles davantage dans l’Église officielle (il ne s’agit pas de l’Église visible, il s’agit de l’Église officielle) ou chez nous, en ce que nous représentons, ce que nous sommes. Il est clair que c’est nous qui gardons l’unité de la foi…, qui a disparu de l’Église officielle… Il n’y a donc plus de catholicité pratiquement… L’apostolicité : ils ont rompu avec le passé… La sainteté… considérons les fruits de notre apostolat… : les vocations, les religieuses, les familles chrétiennes… même nos visiteurs progressistes de Rome l’ont bien constaté que le travail que nous faisons était un très bon travail… Tout cela montre que c’est nous qui avons les marques de l’Église visible. S’il y a encore une visibilité de l’Église aujourd’hui, mais c’est grâce à vous…

Lire la suite

Rome est dans l’abomination

Le Vatican vient de franchir un nouveau pas dans sa relativisation à marche forcée de l’homosexualité. Ce que le pape François avait tenté dans les textes du Synode sur la famille il l’impose dans les actes.

Xavier Bettel, le premier ministre du Luxembourg, et son « compagnon » Gauthier Destenay, architecte belge, ont tous les deux été reçus très officiellement par le Vatican à l’occasion de la rencontre des 27 dirigeants de l’UE avec le pape François le 24 mars 2017. Ils ont été accueillis par Mgr Georg Gänswein, préfet de la maison pontificale et secrétaire personnel du pape Benoît XVI.

Notons que Xavier Bettel est le premier dirigeant homosexuel européen à être « marié » avec son « compagnon », loi de dénaturation du mariage adoptée en 2015 au Luxembourg avec la complicité de l’épiscopat Luxembourgeois.

C7szns0XkAAoOjU

Mgr Ganswein, secrétaire personnel de Benoît XVI reçoit le premier ministre et son «mari»

 

Lire la suite

Pensées de Mélanie Calvat – 4

«Notre douce Mère saura protéger ses fidèles serviteurs contre les plus grands châtiments. Elle est notre Mère. Elle sera pour Ses vrais enfants leur haie, leur rempart, leur fortification contre la rage de leurs ennemis.» (1-5-1892, D. IV)

«Vive Dieu! Le petit nombre sera préservé; la grappe de raisin restée attachée à Sa Mère vivra; les Apôtres des Derniers Temps prêcheront la pénitence et conforteront les faibles et les affligés, Marie sera avec eux.» (6-3-1893, D. IV)

«Ce qui console, c’est que tous les chrétiens dévots à la Mère de Dieu, aucun d’eux ne manquera la porte du paradis.» (28-11-1894, D.IV)

56675431-5e17-44b9-87d3-4c9ce1412cfd_Mélanie-w

«Il ne suffit pas de prier : en temps de guerre, il faut lutter, combattre, et lutter c’est prier, en vérité.» (26-1-1896, D.IV)

«Bienheureux ceux qui, au milieu de l’apathie générale des chrétiens, ont conservé par la divine grâce, leur ardente ferveur dans le service du divin Maître, parce que leur récompense dans le Ciel sera grande.» (3-8-1899, D.IV)

«Les Apôtres de Notre-Seigneur Jésus-Christ n’ont pas cherché leur repos, leurs aises, l’amitié des ennemis du divin Maître; ils ont obéi à Dieu plutôt qu’aux hommes, et ils ont versé leur sang pour la foi… (3-4-1892, D. IV)

Les petites blagues de François

Les évêques de l’ouest canadien viennent de rencontrer le pape François pour leur visite ad limina. Le pape les a rencontrés pendant deux heures et demi. L’occasion de glisser une petite blague :

«Ma di cosa ha parlato il Papa in due ore e mezza? “Di moltissime cose. Ha parlato di Pietro, del fatto che sia stato crocifisso a testa in giù perché Dio potesse lavargli i piedi”.»

«Mais de quoi le pape a-t-il bien pu parler pendant deux heures de demie? De très nombreuses choses. Il a parlé de Pierre, du fait qu’il a été crucifié la tête en bas pour que Dieu puisse lui laver les pieds.»

 

imgres-1

Source : Acistampa

Lire la suite

Informations pour le sacre de l’abbé Zendejas

L’église Saint-Athanase est honorée d’être l’hôte de la consécration épiscopale du futur évêque Gerardo Zendejas sacré par Mgrs Richard Williamson, Jean-Michel Faure et Tomas d’Aquin le 11 mai 2017, ainsi que de la première messe pontificale célébrée le lendemain par l’évêque nouvellement consacré.

DÉROULEMENT DES ÉVÉNEMENTS

11 mai: Consécration épiscopale de M l’abbé Gerardo Zendejas à 9 heures

Une réception se tiendra aux alentours de 13h dans un hôtel (nous l’annoncerons plus tard) à laquelle tous les prêtres sont nos invités à une table spéciale; les laïcs sont priés de participer aux frais (vous aurez plus d’informations sous peu).

12 mai: Messe épiscopale célébrée par Mgr Gerardo Zendejas au même endroit et sera suivie par la Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par nos quatre évêques.

Un pique-nique suivra la cérémonie dans un endroit à proximité (un demi-mile), Wolf Trap National Park.

Lire la suite

Pensées de Mélanie Calvat – 3

«Au ciel, tous les élus auront une palme, cependant tous n’auront pas versé leur sang pour la foi : il y a le martyr de la patience dans les adversités.» (6-11-1899, D.III)

«Oh! que je voudrais que le grand Saint Paul revînt : il ne se laisserait pas condamner sans se défendre. D’ailleurs on ne défend pas sa propre personne : c’est la foi, la Religion combattue que l’on défend.» (20-11-1903, D.III)

 

Paul

Saint Paul par Philippe de Champaigne

 

«Quel spectacle navrant! quel châtiment de Dieu! Nous n’avons pas même conscience de notre aveuglement.» (17-2-1904, D.III)

«Mettons-nous comme vous le faites au-dessus de tout ce qu’on dit de nous : Dieu seul doit nous juger et jugera nos calomniateurs.» (6-10-1904, D.III)

«Plus la haine de l’enfer est grande, plus nous devons nous réjouir : c’est un bon signe : notre douce Mère lui écrasera de nouveau sa vielle tête remplie de feu, de mensonges et de blasphèmes.» (11-7-1891, D.IV)

«Il vaut mieux prévoir un mal pour l’éviter, que de le guérir quand il est fait. Les enfants de Dieu doivent marcher dans la lumière; leur voie doit être claire pour tous.» (14-11-1891, D.IV)

Précisions concernant le ministère des prêtres de l’USML au Québec

À l’occasion de la réunion du jeudi 16 mars 2017, les abbés Pierre Roy et Nicolas Pinaud ont fait part aux fidèles des précisions suivantes :

1- L’abbé Nicolas Pinaud et l’abbé Pierre Roy sont tous deux membres de l’USML. Par conséquent, leur ministère se fera désormais en complète collaboration. Si les fidèles désirent inviter M. l’abbé Nicolas Pinaud à visiter le Québec, ils doivent passer par l’intermédiaire de l’abbé Pierre Roy.

2- Les prêtres de l’USML ne visitent aucun groupe «indépendant» au Québec. Ils visitent des villes et tous les fidèles qui le désirent peuvent avoir recours à leur ministère, indépendamment de leur appartenance à un groupe.

3- Une association sera constituée dès que possible, composée de l’abbé Pierre Roy et de quelques fidèles. Cette association a pour but de permettre le ministère des prêtres de l’USML au Québec.

4- L’association qui sera ainsi formée s’efforcera de posséder tous les objets qui sont nécessaires à l’apostolat des prêtres de l’USML au Québec. Ceux qui veulent donner des biens liturgiques à cette association le pourront. Ceux qui préfèrent prêter des objets pourront le faire également.

5- Les prêtres de l’USML qui visitent le Québec ne désirent aucune collaboration avec des prêtres ou évêques sédévacantistes dogmatiques. Ils n’ont pas pour but ce faisant de se prononcer sur les positions de l’un ou l’autre prêtre ou évêque, mais simplement d’assurer l’unité des fidèles qu’ils desservent.

6- Lorsque se présentera le besoin d’administrer le sacrement de confirmation, les prêtres de l’USML auront recours à l’un des évêques de la «Résistance» qui voudra bien visiter le Québec.

7- N’ayant aucune intention d’empêcher qui que ce soit de réfléchir sur les tenants et aboutissants de la crise de l’Église et d’avoir une opinion sur celle-ci, les prêtres de l’USML demandent aux fidèles de respecter les positions de chacun et de ne pas chercher à imposer leurs vues personnelles aux autres fidèles. Ils renouvellent leur décision de ne pas trancher en ce qui les concerne la question de la papauté malgré la crise sans précédent que nous vivons, mais d’attendre le jugement de l’Église.

Pensées de Mélanie Calvat – 2

«Courage, courage, tandis que vous avancez, les adversaires reculent. Il en est ainsi des choses du monde; les oeuvres de Dieu tôt ou tard s’épanouissent et croissent, tandis que les oeuvres du monde tombent.» (21-6-1890, D.II)

«Marie, notre douce Mère, pendant Sa vie sur la terre, n’a pas fait d’action éclatante, non; et cependant toutes Ses actions, même les plus ordinaires, ont été des actions extraordinaires qui ravissaient le coeur de Dieu et extasiaient les anges.» (23-7-1890, D.II)

«Le plus grand mal c’est le découragement et il ne vient jamais de Dieu.» (29-12-1892, D.II)

 

la-salette-sanctuaire

 

«Nous sommes dans un temps que nous aurions besoin d’âmes généreuses, remplies de l’esprit de Dieu, mais hélas! il y en a trop peu : on a plus peur des hommes que de Dieu, et, en attendant, le mal va toujours croissant. On marche à grand pas vers l’abîme.» (2-3-1880, D.II)

«Courage et confiance; le démon n’attaque que les âmes qui lui font la guerre et qui ne lui appartiennent pas.» (4-4-1897, D.III)

«Il ne faut pas s’illusionner : qui entreprend de faire, de réaliser une oeuvre de Dieu directement dirigée contre tout l’enfer, doit s’attendre à être combattu par les hommes, par les déceptions et par l’esprit des ténèbres. Il ne faut pas une médiocre vertu.» (28-10-1899, D.III)

Quand M. Krah invite les chrétiennes à se dévêtir à la manière des péripatéticiennes

La femme chrétienne peut-elle se dévêtir à l’instar de ces femmes que se livrent à l’impudicité ? Oui, selon M. Krah, que l’on voit ici en photo de famille postée sur son blog (http://thecathwalk.net).

Qui est M. Krah ? D’après son entretien avec The Remnant (version française publiée sur le Forum Catholique en mars 2015), il est religieusement catholique et politiquement “démocrate-chrétien”. Il s’oppose à la « déclaration » qu’a faite Mgr Williamson « concernant l’Holocauste ». Pour cela, il a usé de son « réseau d’influence, et spécialement de ses connexions avec les médias » en faveur de la FSSPX. Et il n’a « aucun problème à dire » qu’il a « une attitude positive envers l’Etat israélien ». Ce juriste allemand, conseiller de la FSSPX et ami de Mgr Fellay « aimerait » beaucoup se « faire l’avocat d’une vision du monde plus optimiste ».

Or, il se trouve que ce monsieur fort occupé, qui se « considère plutôt comme un intellectuel », est aussi, à ses heures perdues, moraliste et aime à donner des leçons de catholicisme…

Selon lui, « les longues jupes sont immorales parce que haïssables. » C’est « une mode » au « caractère repoussant » car dans « la religion catholique » « le bien et le beau sont associés ». « L’esthétique, le style et le goût » sont des « valeurs positives. »

Lire la suite

Eh, François!

Mgr Fellay se fait varloper par le curé de St-Nicolas. Si ce dernier avait l’abbé Couture pour supérieur, il aurait interdiction de prêcher.

Il n’y aura aucune réponse de la part de Menzingen. On ne veut plus de martyrs. Cela n’empêchera pas Mgr Fellay de garder ses lunettes roses et de continuer à s’émerveiller devant les propositions romaines.

Canada Fidèle

 

Ce 4 février, le quartier du Vatican se réveillait tapissé d’affiches interpellant le pape : «Eh, François ! tu as mis sous tutelle des Congrégations, limogé des prêtres, décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, tu as ignoré des cardinaux… Mais où est ta miséricorde ?»

Un vent de révolte se lève donc contre le pape François. C’est que son ultra progressisme quasi dictatorial n’en est pas à sa première victime. Du jeune ordre des Franciscains de l’Immaculée, pourtant florissant, il ne reste plus rien, de par la volonté personnelle du pape. En cause, la remise en question du concile Vatican II par lesdits franciscains. Un évêque philippin vient-il à recueillir quelques-uns d’entre eux ? Il est aussitôt relevé de sa charge par le pape François.

Autre exemple, celui du cardinal Burke. Après avoir été démis de la Signature apostolique et relégué comme aumônier de l’Ordre de Malte, le voici à nouveau relevé de facto de cette fonction. En cause, l’opposition du cardinal à Amoris lætitia, ouvrant aux divorcés remariés l’accès à la communion eucharistique. Quant à l’Ordre de Malte, lui aussi jugé trop conservateur, le pape a nommé le très progressiste Mgr Becciu pour assurer son «renouveau spirituel ».

 

maxresdefault

Pour l’abbé de la Rocque, «il ne peut relever de la volonté divine de mettre son salut éternel dans la dépendance de quelqu’un qui ne professe pas la foi catholique.»

 

Tandis qu’en ses décisions disciplinaires il anéantit toute opposition, le pape François continue sa révolution doctrinale. Après la communion aux divorcés remariés, c’est maintenant l’ordination des femmes que la subversive revue jésuite Civilta Cattolica avance, avec les applaudissements du pape.

Lire la suite