Prières de l’ange du Portugal

Voici les deux prières enseignées par l’ange du Portugal aux trois petits pastoureaux. Nous vous encourageons à les dire tous les jours, trois fois de suite, en vous prosternant jusqu’au sol comme le demandait l’ange, pendant le centenaire des apparitions de Fatima (du 13 mai au 13 octobre 2017).

Ces prières nous mettent dans les bonnes dispositions de réparation et de supplication qui conviennent à cet anniversaire si important.

Canada Fidèle

Prières enseignées à Lucie, François et Jacinthe par l’Ange de la Paix à Fatima en 1916

 

Mon Dieu, je crois, j’adore, j’espère et je Vous aime.
Je Vous demande pardon
pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas,
qui n’espèrent pas et qui ne Vous aiment pas.

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit,
je Vous adore profondément et je Vous offre les Très Précieux
Corps, Sang, Âme et Divinité de Notre Seigneur Jésus-Christ
présent dans tous les tabernacles de la terre,
en réparation des outrages, sacrilèges et indifferences
par lesquels Il est Lui-même offensé. Et, par les mérites infinis
de Son Cœur Sacré et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs.

Pensées de Mélanie Calvat – 4

«Notre douce Mère saura protéger ses fidèles serviteurs contre les plus grands châtiments. Elle est notre Mère. Elle sera pour Ses vrais enfants leur haie, leur rempart, leur fortification contre la rage de leurs ennemis.» (1-5-1892, D. IV)

«Vive Dieu! Le petit nombre sera préservé; la grappe de raisin restée attachée à Sa Mère vivra; les Apôtres des Derniers Temps prêcheront la pénitence et conforteront les faibles et les affligés, Marie sera avec eux.» (6-3-1893, D. IV)

«Ce qui console, c’est que tous les chrétiens dévots à la Mère de Dieu, aucun d’eux ne manquera la porte du paradis.» (28-11-1894, D.IV)

56675431-5e17-44b9-87d3-4c9ce1412cfd_Mélanie-w

«Il ne suffit pas de prier : en temps de guerre, il faut lutter, combattre, et lutter c’est prier, en vérité.» (26-1-1896, D.IV)

«Bienheureux ceux qui, au milieu de l’apathie générale des chrétiens, ont conservé par la divine grâce, leur ardente ferveur dans le service du divin Maître, parce que leur récompense dans le Ciel sera grande.» (3-8-1899, D.IV)

«Les Apôtres de Notre-Seigneur Jésus-Christ n’ont pas cherché leur repos, leurs aises, l’amitié des ennemis du divin Maître; ils ont obéi à Dieu plutôt qu’aux hommes, et ils ont versé leur sang pour la foi… (3-4-1892, D. IV)

Pensées de Mélanie Calvat – 3

«Au ciel, tous les élus auront une palme, cependant tous n’auront pas versé leur sang pour la foi : il y a le martyr de la patience dans les adversités.» (6-11-1899, D.III)

«Oh! que je voudrais que le grand Saint Paul revînt : il ne se laisserait pas condamner sans se défendre. D’ailleurs on ne défend pas sa propre personne : c’est la foi, la Religion combattue que l’on défend.» (20-11-1903, D.III)

 

Paul

Saint Paul par Philippe de Champaigne

 

«Quel spectacle navrant! quel châtiment de Dieu! Nous n’avons pas même conscience de notre aveuglement.» (17-2-1904, D.III)

«Mettons-nous comme vous le faites au-dessus de tout ce qu’on dit de nous : Dieu seul doit nous juger et jugera nos calomniateurs.» (6-10-1904, D.III)

«Plus la haine de l’enfer est grande, plus nous devons nous réjouir : c’est un bon signe : notre douce Mère lui écrasera de nouveau sa vielle tête remplie de feu, de mensonges et de blasphèmes.» (11-7-1891, D.IV)

«Il vaut mieux prévoir un mal pour l’éviter, que de le guérir quand il est fait. Les enfants de Dieu doivent marcher dans la lumière; leur voie doit être claire pour tous.» (14-11-1891, D.IV)

Pensées de Mélanie Calvat – 2

«Courage, courage, tandis que vous avancez, les adversaires reculent. Il en est ainsi des choses du monde; les oeuvres de Dieu tôt ou tard s’épanouissent et croissent, tandis que les oeuvres du monde tombent.» (21-6-1890, D.II)

«Marie, notre douce Mère, pendant Sa vie sur la terre, n’a pas fait d’action éclatante, non; et cependant toutes Ses actions, même les plus ordinaires, ont été des actions extraordinaires qui ravissaient le coeur de Dieu et extasiaient les anges.» (23-7-1890, D.II)

«Le plus grand mal c’est le découragement et il ne vient jamais de Dieu.» (29-12-1892, D.II)

 

la-salette-sanctuaire

 

«Nous sommes dans un temps que nous aurions besoin d’âmes généreuses, remplies de l’esprit de Dieu, mais hélas! il y en a trop peu : on a plus peur des hommes que de Dieu, et, en attendant, le mal va toujours croissant. On marche à grand pas vers l’abîme.» (2-3-1880, D.II)

«Courage et confiance; le démon n’attaque que les âmes qui lui font la guerre et qui ne lui appartiennent pas.» (4-4-1897, D.III)

«Il ne faut pas s’illusionner : qui entreprend de faire, de réaliser une oeuvre de Dieu directement dirigée contre tout l’enfer, doit s’attendre à être combattu par les hommes, par les déceptions et par l’esprit des ténèbres. Il ne faut pas une médiocre vertu.» (28-10-1899, D.III)

Pensées de Mélanie Calvat – 1

Il semble impossible et étourdissant spirituellement de rapporter tout ce qui se passe dans l’Église et la Fsspx en ce moment. Et puis, qu’on rapporte ou ne rapporte pas, l’histoire suivra son cours et les nouvelles majeures finiront toujours par nous parvenir.

En attendant, voici quelques pensées de la voyante de La Salette, tirées de sa correspondance. Nous les publierons dans de petits articles successifs. Ces pensées nous donnent une vue d’ensemble de l’immense crise que nous traversons et nous donnent aussi bien des consolations.

Canada Fidèle

 

 

«De partout on dit : prudence, prudence, et en attendant les méchants se font du large, se renforcent. Lucifer, Asmodée, Mammona et Belsébuth étendent leur règne sans trop se fatiguer, les hommes obéissant promptement à leurs vouloirs.» (7-7-1879, D.I)

«Les humiliations, les contradictions, les persécutions, les dérisions ne manquent pas aux Apôtres de la vérité, mais leur confiance en Dieu, leur vie mortifiée et pénitente unie à la prière leur servent de rempart et Marie étant avec eux, ils sont toujours victorieux.» (8-8-1879, D.I)

 

nd-de-la-salette

 

«Dieu bénit ses oeuvres et laisse crouler celles des hommes.» (30-9-1879, D.I)

«Les souffrances, l’exil et tous les autres sacrifices ne me feront jamais reculer, avec l’aide de Dieu et la protection de la Très Sainte Vierge.» (15-12-1879, D. I)

«Quand l’homme est méprisé, bafoué, outragé, abandonné, persécuté, accusé, etc., ne doit-il pas se dire à lui-même : on ne fait que ce que l’on doit me faire, c’est justement ce que je mérite. On me sert à mon goût, merci mon Dieu.» (20-12-1880, D.I)

«Les méchants ne prennent du terrain que parce que les bons le leur donnent; ils le leur donnent parce qu’ils sont plus faibles; et ils sont plus faibles parce qu’ils ne prient pas assez.» (23-6-1883, D.I)