Le jour et la nuit – 2

download« Il est impossible au Dieu véritable — la Vérité même, le meilleur, le plus sage Dispensateur, et le Rémunérateur des hommes bons — d’approuver toutes les sectes qui professent de faux enseignements souvent incompatibles et contradictoires entre eux, et de conférer à leurs membres des récompenses éternelles… par foi divine nous tenons un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême… C’est pourquoi nous professons qu’il n’y a pas de salut en dehors de l’Église

Pape Léon XII, Ubi primum ; 5 mai 1824

 

download-1.jpg« Par contre, le Seigneur, poursuit le Pape, nous a créés à son image et à sa ressemblance et nous demande de faire le bien et de ne pas faire le mal ». « Le Seigneur nous a tous sauvés par le sang du Christ : tous , pas seulement les catholiques. Tous ! » « Mon père, même les athées ? ». Oui, eux aussi. Tous !” “Tous nous avons été sauvés par le sang du Christ, et devons faire le bien. Et ce commandement de faire tous le bien est en réalité une belle voie vers la paix. Si nous, chacun, faisons le bien autour de nous et pour les autres, nous nous rencontrons là, en faisant le bien, et nous construisons ainsi, petit à petit, lentement, la culture de la rencontre. Nous en avons tellement besoin. Se rencontrer en faisant le bien. « Mais moi je ne crois pas, mon père, je suis athée ! » « Mais fais le bien, nous nous rencontrons là ».« Faire le bien, explique le Pape, n’est pas une question de foi, c’est un devoir, une carte d’identité que le Père nous a donnée à tous, parce que nous sommes faits à son image et à sa ressemblance. Et lui fait le bien, toujours ».

Radio Vatican – 22/05/2013

Paroles de Mgr Lefebvre – Jean-Paul 2 n’est pas catholique

images.jpg« La situation de la papauté actuelle rend caduques les difficultés de juridiction, de désobéissance et d’apostolicité, parce que ces notions supposent un pape catholique dans sa foi, dans son gouvernement. Sans entrer dans les conséquences du pape hérétique, schismatique, inexistant, qui entraînent dans des discussions théoriques sans fin, ne pouvons-nous pas et ne devons-nous pas en conscience affirmer aujourd’hui, après la promulgation du nouveau droit qui affirme clairement la nouvelle Église et après les actes et déclarations scandaleuses concernant Luther, que le pape Jean- Paul Il n’est pas catholique? Nous n’en disons pas davantage, mais nous n’en disons pas moins. Nous avions attendu jusqu’à ce que la mesure soit à son comble, elle l’est désormais. »

Paroles de Mgr Lefebvre en 1984 – Citées dans la revue Fideliter 123 – Mai-Juin 1998

Le très conservateur Prendergast

L’archevêque d’Ottawa est très conservateur, personne n’en doute. La preuve? Il ordonne régulièrement les prêtres de la Fraternité Saint-Pierre.

photo_2017-06-04_20-57-13

Notre archevêque fait le beau avec les «tradis» de la Fraternité Saint-Pierre.

Toujours est-il qu’il a autorisé un spectacle ignoble et blasphématoire devant sa cathédrale le 27 juillet 2017 et «retwitté» les images de ce spectacle avec force louanges.

DFyeC2EWsAANgtC

Commentaire de l’archevêque d’Ottawa sur twitter : «Des belles images du spectacle de La Machine ce soir devant la Basilique-cathédrale Notre Dame d’Ottawa.»

 

Peut-il se trouver de plus parfaite alliance entre l’Église et le monde, entre le Christ et Bélial, entre la lumière et les ténèbres que ces évêques soit-disant conservateurs?

«Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux diable traînera avec sa queue pour les faire périr.» Notre-Dame de la Salette

Catholiques, ne vous laissez pas duper!

Seigneur, sauvez-nous, nous périssons!

Canada Fidèle

Fatima Primordial – II

A Fatima des clercs font-ils toujours la guerre ?
Satan sera vaincu comme il le fut naguère !

 

La semaine dernière, ce Commentaire a affirmé qu’il aurait suffi que l’Église et le monde tiennent compte du grand message que Notre Dame avait délivré aux trois enfants de Fatima en 1917 au Portugal, pour que le monde échappe au désastre matériel de la seconde guerre mondiale et que l’Église évite le désastre spirituel encore plus grand du Concile Vatican II. Mais, alors que Notre-Dame souhaitait que la troisième partie du Secret, révélé aux enfants en 1917, fût révélée au monde au plus tard en 1960, les clercs, cette année-là, ont préféré tenir caché le texte du Secret, fort probablement parce qu’il condamnait à l’avance le Concile désastreux que ces hommes d’Église appelaient pourtant de leurs vœux. Depuis, les mêmes responsables Conciliaires n’ont cessé de faire la guerre à Fatima, afin d’échapper à la condamnation que porte le Secret.

Cependant, les fidèles catholiques qui connaissaient l’existence du « Troisième Secret », voulaient savoir en quoi il consistait. Au cours des 40 années qui suivirent, certains détails de son contenu ont été divulgués ici et là ; mais les travaux du père Nicholas Gruner furent la principale cause de la montée en pression pour qu’on en fît la publication. C’est pourquoi, en 2000, les ecclésiastiques de Rome en charge de la question firent un effort tout particulier pour enterrer Fatima une fois pour toutes. En tant que chef de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le Cardinal Ratzinger publia un texte qu’il prétendit être le Troisième Secret. Hélas pour lui, les experts de Fatima ont immédiatement repéré de sérieuses divergences entre le texte du cardinal et ce que l’on savait déjà du véritable Troisième Secret dont on attendait la publication depuis 1960. Ils soupçonnèrent ainsi que le véritable Troisième Secret était encore enfermé à l’intérieur du Vatican.

Lire la suite

Fatima Primordial – I

Le monde est désaxé – Le destin montre-il sa malveillance ?
Obéissez à la Mère de Dieu. Les ténèbres deviendront lumière de clémence

 

download

Il y a des catholiques qui n’ont pas encore compris l’importance des apparitions et des messages de Notre-Dame adressés aux trois enfants de Fatima en 1917, au Portugal ; pas plus que des autres apparitions et messages reçus par Sœur Lucie des années plus tard. Et pourtant, l’Église n’a-t-elle pas officiellement reconnu en 1931 l’intervention de Notre-Dame au Portugal ? Notre-Dame n’en a-t-elle pas elle-même souligné la grande importance ? Voici le texte exact de la deuxième partie du Secret de Fatima officiellement reconnu par l’Église ; texte bien connu de nombreux catholiques, mais dont tous les hommes vivants sur cette terre doivent comprendre l’importance, ainsi que le soulignent les mots ci-après en caractère gras :—

Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la Dévotion à mon Cœur Immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on aura la paix . La guerre va se terminer. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père.  »

Lire la suite

Vatican II, c’est l’anti-Église

dom_mayer_em_cerimc3b4nia_de_coroac3a7c3a3o_da_virgem_maria.jpgNous disons que Vatican II s’est établi comme l’anti-Eglise.

Par conséquent, celui qui adhère à Vatican II, sans restriction, par ce seul fait se détache de la véritable Eglise du Christ.

Personne ne peut, en même temps, être catholique et souscrire à tout ce qu’a établi le Concile Vatican II.

Nous dirions que la meilleure manière d’abandonner l’Eglise du Christ, catholique, apostolique et romaine, est d’accepter, sans réserves, tout ce qu’a enseigné et proposé le Concile Vatican II. Il est l’anti-Eglise.

Mgr de Castro-Mayer (1904-1991) – Heri et Hodie (revue des prêtres de Campos) n°33 – Septembre 1986

Source : Bibliothèque de Combat

Menzingen publierait-elle encore ces textes de Mgr Lefebvre?

Unknown« Par contre je pense qu’à la prochaine rencontre, ou avant la prochaine rencontre d’ailleurs, s’ils me demandent vraiment ce colloque, c’est moi qui leur poserai des questions. C’est moi qui les interrogerai, pour leur dire : – Quelle Église êtes-vous ? À quelle Église avons-nous affaire — moi je voudrai savoir —, si j’ai affaire à l’Église catholique, ou si j’ai affaire à une autre Église, à une Contre-Église, à une contrefaçon de l’Église ?… Or je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Pourquoi ? Parce-ce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Non seulement ils n’enseignent plus la foi catholique et ne défendent plus la foi catholique, mais ils enseignent autre chose, ils entraînent l’Église dans autre chose que l’Église catholique. Ce n’est plus l’Église catholique. Ils sont assis sur le siège de leurs prédécesseurs, tous ces cardinaux qui sont dans les congrégations et tous ces secrétaires qui sont dans ces congrégations ou à la secrétairerie d’État ; ils sont bien assis là où étaient leurs prédécesseurs, mais ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. Ils n’ont plus la même foi, ni la même doctrine, ni la même morale même que leurs prédécesseurs. Alors ce n’est plus possible. Et principalement, leur grande erreur, c’est l’œcuménisme. Ils enseignent un œcuménisme qui est contraire à la foi catholique.

Et je dirai : – Que pensez-vous des anathèmes du Concile de Trente ? Que pensez-vous des anathèmes de l’Encyclique “Autorem Fidei” sur le Concile de Pistoie ? Que pensez-vous du “Syllabus” ? Que pensez-vous de l’Encyclique “Immortale Dei” du Pape Léon XIII ? Que pensez-vous de la “lettre sur le Sillon” par le Pape Saint Pie X ? de l’Encyclique “Quas Primas” du Pape Pie XI, du “Mortalium Animos” justement du Pape Pie XI contre l’œcuménisme, contre ce faux œcuménisme ? et ainsi de suite… Pensez-vous tout cela ? Qu’ils me répondent ! Qu’ils me répondent s’ils sont toujours d’accord avec tous ces documents des papes, avec tous ces documents officiels qui définissent notre foi. Ce ne sont pas des documents quelconques, ce ne sont pas des allocutions ou des conversations privées des papes, ce sont des documents officiels qui engagent l’autorité du pape. Alors?…

Je pense que l’on peut, que l’on doit même croire que l’Église est occupée. Elle est occupée par cette Contre-Église. Par cette Contre-Église que nous connaissons bien et que les papes connaissent parfaitement et que les papes ont condamnée tout au long des siècles. Depuis maintenant bientôt quatre siècles, l’Église ne cesse de condamner cette Contre-Église qui est née avec le protestantisme surtout, qui s’est développée avec le protestantisme, et qui est à l’origine de toutes les erreurs modernes qui a détruit toute la philosophie et qui nous a entraînés dans toutes ces erreurs que nous connaissons et que les papes ont condamnées : libéralisme, socialisme, communisme, modernisme, sillonisme et que sais-je ? Et nous en mourons. Les papes ont tout fait pour condamner cela. Et voilà que maintenant ceux qui sont sur les sièges de ceux qui ont condamné ces choses-là sont maintenant d’accord pratiquement avec ce libéralisme et avec cet œcuménisme. Alors nous ne pouvons pas accepter cela.

Lire la suite

Dom Thomas d’Aquin – L’illusion libérale

« Vox turturis audita est in terra nostra »MG_7940

(Cant. II, 12)

Quel est la mal qui s’est emparé de Menzingen et a provoqué une suite de réactions à l’intérieur de la Fraternité ?  L’illusion.  L’illusion libérale.  C’est une illusion de penser que nos ennemis sont nos amis.  C’est une illusion de penser que les ennemis du Règne de Notre Seigneur Jésus-Christ vont permettre que soit défendu ce Règne de Notre Seigneur Jésus-Christ.

L’illusion est le grand mal des Catholiques libéraux.  Dom Gérard avait cette illusion.  Le monde de Campos avait cette illusion.  Campos n’était pas libéral, mais les libéraux se sont organisés pour tromper Campos et sa défaite a été totale.  Maintenant, ils vivent dans une totale illusion.

La Fraternité se précipite dans l’abîme.  Sept doyens se sont levés pour l’avertir du danger.  Tous furent punis.  Trois supérieurs de Communautés religieuses se sont joints aux sept doyens.  Vont-ils être sanctionnés aussi ?

Menzingen n’est pas heureux parce qu’ils sont trompés. C’est l’illusion libérale.  Une illusion qui a coûté la vie de tant de communautés.

 

Mgrs L et de CM

 

Résistons fermement dans la Foi, suivant les exemples des deux champions que furent Mgr Lefebvre et Mgr Antonio de Castro Mayer.  Ils n’étaient pas libéraux.  Ils connaissaient les libéraux.  C’est pour cette raison que quatre évêques furent sacrés en 1988 et cela continue d’éclairer les pas de ceux qui furent sacrés en 2015, 2016 et 2017.

Dom Thomas d’Aquin, OSB – Voix de Fatima, voix de Dieu, no 17

UIOGD

Source : Reconquista