Les méthodes subversives de l’abbé Daniel Couture

Pour ceux qui doutent encore des méthodes subversives de l’abbé Daniel Couture, supérieur du district du Canada de la Fraternité Saint-Pie X, la nouvelle suivante en dira long.

Le Mouvement Tradition-Québec, fondé en 2015 par de jeunes pères de famille pour promouvoir les traditions religieuses et culturelles du Québec, était un organisme informel qui n’avait pas même pris la peine de s’enregistrer au registraire des entreprises du Québec. Les membres fondateurs étaient loin de soupçonner le machiavélisme dont font preuve les pions de Mgr Fellay quand on ose le moins du monde émettre un doute sur le bien-fondé de l’accord avec la Rome apostate.

Le mouvement a subi ces derniers mois de plus en plus de pressions de la part de l’abbé Couture pour rentrer dans les rangs. L’abbé est allé jusqu’à essayer d’imposer la démission du chef du Mouvement, Étienne Dumas, et d’en imposer un autre qui soit soumis à la FSSPX bergoglienne.

Le Mouvement étant somme toute plutôt limité et ses membres subissant de nombreuses pressions de la part du clergé libéral de Lévis, Étienne Dumas a alors préféré que le Mouvement cesse ses activités plutôt que d’accepter ce changement forcé de direction et de se trouver confronté à une guerre intestine permanente.

 

fr-couture-pius-x

 

Lire la suite

Un tueur à gage invité au Vatican

Le Vatican invitera Paul Ehrlich à participer à la Conférence sur la biodiversité

 

Le Vatican a invité l’alarmiste de la population le plus notoire de l’histoire récente à prendre la parole lors d’une prochaine conférence organisée par le Vatican intitulée l’«Extinction biologique».

La conférence, parrainée conjointement par l’Académie Pontificale des Sciences et l’Académie Pontificale des Sciences Sociales, abordera les questions de biodiversité, les «grandes extinctions » de l’histoire, la population et la démographie.

Le Dr Paul R. Ehrlich — qui a défendu la stérilisation de masse, l’avortement sélectif des sexes et l’infanticide, parlera des «Causes et voies de la perte de la biodiversité : les Préférences de consommation, les quantités de population, la technologie, la productivité des écosystèmes».

Permettre aux femmes d’avoir autant d’enfants qu’elles le souhaitent, dit Ehrlich, c’est comme laisser les gens « jeter autant d’ordures qu’ils le veulent dans la cour de leur voisin ».

 

imgres

Lire la suite

CONTREREVOLUTION : Un nouveau journal – Des principes éternels

 

Le Mouvement Tradition Québec bat de l’aile, c’est le moins qu’on puisse dire. Cependant, de valeureux combattants ont l’air de ne pas avoir perdu leur latin. Bon courage à eux! Leur souhaitant un bon succès! Ad multos annos!

Canada Fidèle

icon

« Si toute vérité n’est pas bonne à dire, une chose certaine, c’est que toute erreur est bonne à combattre. »

C’est ce qu’écrivait Jules-Paul Tardivel quand il lançait en 1881 un journal catholique qui allait marquer notre histoire.

Combien de nos compatriotes consentent aujourd’hui à se laisser pousser comme des feuilles mortes par le vent malsain que soufflent les médias de masse?

Et bien, à cette tiédeur nous répondrons par le zèle et  l’audace!

Non seulement parce que nous avons des principes et des devoirs, mais parce que la province de Québec manque cruellement d’informateurs honnêtes, prêts à défendre la Vérité avec un grand V.

Notre ligne directrice, le titre du journal l’exprime en un seul mot – Contrerévolution.

Et qu’on nous comprenne – il ne s’agit pas là de s’opposer à telle ou telle révolution politique dans un pays ou dans un autre et à une époque quelconque. Même si, par exemple, nous avons toutes les raisons du monde de répudier intégralement la Révolution tranquille, la révolution bolchévique ou la Révolution française, c’est la Révolution au niveau supérieur que nous allons combattre. La définition donnée par le colonel Château-Jobert parmi ses œuvres littéraires est particulièrement juste et expose l’ensemble du problème:

« La Révolution est la rébellion contre le Principe même de la création. Elle nie le principe d’être; elle nie la morale. Elle est une force du mal. Lorsqu’on personnifie la Révolution, ce vocable désigne l’ensemble des hommes qui agissent au bénéfice de cette volonté malfaisante. »

Lire la suite

Près de la moitié des paroisses du diocèse de Moncton risquent de fermer

Radio-Canada a appris que 20 églises, de l’Archidiocèse de Moncton, dont 16 francophones, sont menacées de fermetures d’ici trois à cinq ans.

Près de la moitié des églises de l’Archidiocèse de Moncton sont visées et viennent s’ajouter à celles que l’institution religieuse a déjà fermées dans les dernières années.

 

valery-vienneau

Mgr Valéry Vienneau, archevêque de Moncton

 

«Monseigneur Marcel François Richard, lui, il bâtissait des églises partout, il en a bâti quatorze. Moi, on dirait que c’est le contraire. Ça fait sept que je ferme.» Mgr Vienneau

Les églises concernées sont en déficit ou le deviendront dans un avenir rapproché. Les petites églises sont particulièrement en danger.

Source : ici.radio-canada.ca, 7 février 2017

Communiqué de l’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre

Dans la suite de ses réunions régulières, l’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre s’est assemblée le 01 février 2017. Elle a accueilli M. l’abbé Pierre Roy comme nouveau membre.

Celui-ci fut ordonné le 17 juin 2011 pour la Fraternité St Pie X. Il fut nommé en poste à la maison du District du Canada.

Il a courageusement quitté la Fraternité St Pie X suite au sermon qu’il prononça à Montréal le dimanche 17 avril 2016.

On trouvera plus de renseignements sur son site canadafidele.wordpress.com

 

union-sacerdotal-marcel-lefebvre-francia-16-julio-2014-1-jpg

L’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre réunie le 16 juillet 2014

Le Mouvement Tradition Québec s’éteint

Nous apprenons par la presse – comme Mgr Fellay – que le Mouvement Tradition Québec vient de s’éteindre. Dernière victime en date du bien-aimé supérieur de district du Canada de la Fraternité Saint-Pie X, le Mouvement Tradition Québec a préféré se saborder que de passer aux mains de la nouvelle idéologie totalitaire.

Une brève enquête a révélé que rien n’a été épargné, de la démission imposée après cinq heures de pourparlers infructueux aux menaces personnelles. Le but? S’ingérer dans ce mouvement dont les statuts prévoient l’indépendance par rapport à la Fraternité, en faire démissionner la tête dirigeante, en imposer  une nouvelle plus dans la ligne du parti et soumettre tout ce petit monde à ceux qui ne supportaient plus cette dissidence à la ligne de conduite qu’ils imposent.

Ce n’est pas la première fois que ces procédés sont utilisés par l’actuel supérieur de district du Canada. Ce dernier préfère baillonner les voix discordantes – qui sans doute troublent sa conscience – plutôt que de faire son devoir qui consisterait à faire le ménage dans son prieuré de Lévis où s’accumule ruine sur ruine.

C’est partout la même chose : après deux cent ans de révolution, nous sommes arrivés au point invraisemblable où la révolution est faite par les chefs eux-mêmes : papes, chefs d’états, évêques, supérieurs de district, etc. Et ce, la plupart du temps, par leur silence et celui qu’ils imposent à leur subordonnés.

Canada fidèle

 

imgres

L’insigne du mouvement qui s’éteint

« C’est avec une tristesse accompagnée d’une appréhension logique que les réseaux internationaux de catholiques traditionalistes apprenaient il y a quelques heures la fin du Mouvement Tradition Québec.

Le président sortant, Monsieur Étienne Dumas, a fait usage de ses dernières ressources pour mettre fin aux activités du mouvement, dans la crainte d’un changement d’orientation indésirable  et imminente dans la doctrine et dans l’organisation.

 En moins de deux ans, le mouvement avait converti – Deo Gratias – au catholicisme et à l’action des dizaines de militants et intéressé une bonne partie de l’Élite intellectuelle catholique du Québec.

 Prions donc pour un retour en force des militants catholiques dans la province de Québec. »

 Les conférences et le matériel visuel du mouvement sont encore disponibles sur YouTube :

 https://www.youtube.com/channel/UCRszqkGG4H573Mi1PY0zduw

Source : Deus Vult, 3 février 2017

Qu’essaie de nous dire The Economist?

Comme chacun sait, 2017 est le centième anniversaire de Fatima. Tous espèrent le secours du ciel en cette année de Marie.

Il semble que les élites aussi s’attendent à des événements majeurs. Du moins c’est ce que suggère la couverture du magazine The Economist. On y voit des cartes de tarot qui laissent suggérer de nombreuses choses étranges.

Laissons ces occultistes à leurs divinations, mais prenons nos chapelets et invoquons Marie.

 

TW2017_Cover_FINALS.indd