Pourquoi nous avons quitté la Fsspx

Ne serait-ce que pour éviter de se trouver dans des situations comme celles-ci, il valait la peine de se retirer de la Fsspx. Le district du Canada à la dérive assiste au mariage de deux jeunes, mais surtout au mariage de deux Églises.

Canada Fidèle

 

image

Un prêtre infidèle, car moderniste, reçoit les consentements des jeunes de la Tradition pendant que le prêtre de la Fsspx fait office de pot de fleur sur le côté.

Attachment-1

 

Abbé Niklaus Pflüger : «Une union purement pratique avec Rome […] ne serait pas seulement dangereuse, mais fausse».

Source : Media-Presse.Info

Il est toujours très réconfortant de lire des lignes d’une telle vigueur et d’une telle fermeté chez un prêtre de la Fraternité Saint-Pie X ! En effet, voilà ce que pouvons lire sous la plume de l’abbé Niklaus Pflüger :

« Ni les attaques, ni les sanctions, ni les diffamations de la part de la hiérarchie officielle, ni même les circonstances de plus en plus difficiles pour mener de nos jours une vie vraiment chrétienne, n’ont pu empêcher l’oeuvre de la Fraternité de croître et de s’étendre.[…]»

pfluger-300x300

 

Voilà qui est clair, net et sans contorsion diplomatique quand il s’agit de résister courageusement aux manœuvres vaticanes qui veulent impressionner ceux qui s’opposent à la destruction de l’Eglise.

Mais notre cher abbé va plus loin encore lorsqu’il passe sur le plan de la doctrine et qu’il dénonce ceux qui abandonnent le combat pour une illusoire conversion romaine :

« Mais pour nous, plus que les attaques de l’extérieur, c’est notre propre faiblesse intérieure qui est à craindre. Car un combat prolongé est fatigant. Il est décourageant pour un petit groupe d’avoir constamment à se battre contre le courant tout-puissant des masses et de l’opinion publique. Pour Mgr Lefebvre il semblait logique que la crise de l’église allait durer longtemps et que nous avions à nous préparer à un long combat contre les doctrines modernistes.[…] Aujourd’hui […] on est fatigué, on en a assez d’être toujours différents et on aspire à l’unité, à la paix et à la tranquillité. C’est pourquoi il arrive régulièrement que certains prêtres, mais aussi des fidèles, qui avaient tenu bon, longtemps, dans la tourmente, deviennent soudain faibles et abandonnent le combat de la tradition – quelles que soient par ailleurs les raisons qu’ils invoquent. Ce fatalisme religieux conduit à une diminution progressive des exigences […] et un accord prématuré, soit une union seulement pratique avec Rome, sans faire intervenir les causes qui sont à l’origine de la crise de la foi, ne serait pas seulement dangereux mais faux. A combien de groupes et de communautés la hiérarchie officielle n’a-t-elle pas fait de promesses, et tous ont dû déchanter, et finir par accepter la nouvelle messe, accepter le concile Vatican II dans son ensemble, et même justifier « l’esprit d’Assise »

Lire la suite

Bien essayé, M. McCall!

Suite à la parution d’un article de Brian McCall, publié dans le journal Catholic Family News, article pouvant déstabiliser certaines âmes, nous voulons donner quelques éléments de réponse. Car cet écrit n’est en fait rien d’autres qu’une nouvelle tentative de détourner le débat sur un aspect secondaire de la bataille qui fait rage dans l’Église, à savoir l’unité des troupes, sans considération pour la vérité et la Foi.

Bien sûr, nous nous adressons aux âmes de bonne volonté, car nous savons bien que certaines personnes sont à l’affût de tels argumentaires pour discréditer les prêtres qui ont cru devoir quitter la Fraternité Saint-Pie X ces dernières années, et que, en réalité, ces gens ne se soucient nullement de la vérité, mais uniquement de défendre le parti. Parmi ceux-ci, citons-en quelques-uns qui ont cru bon de dire : « Nous serons toujours avec la FSSPX, même s’il reste deux prêtres dans la Fraternité. » Ou encore : « Nos seuls interlocuteurs seront toujours les prêtres qui appartiennent à la FSSPX, et aucun autre ». Leur expliquant qu’on pouvait certes affirmer vouloir toujours se trouver avec Notre-Seigneur Jésus-Christ, puisqu’il est l’unique nécessaire (unum necessarium), mais qu’il était extrêmement dangereux, en particulier dans le temps de tromperie dans lequel nous vivons, de prendre la décision de suivre tel homme ou tel groupe peu importe où il nous conduira, ils se trouvèrent bouche-bée et essayèrent d’expliquer que ce n’était pas réellement ce qu’ils avaient voulu dire… Mais ce qui était dit était dit… Ce n’est pas à ce type de personnage que nous nous adressons dans cet article. À ceux donc qui sont de bonne volonté et sont disposés à considérer les choses telles qu’elles sont et non pas telles qu’ils voudraient qu’elles soient, ces quelques mots.

L’argumentation de M. McCall pourrait se comprendre si on était en train de jouer une partie d’échec ou de faire un tir à la corde avec la Rome apostate, comme le disait un certain supérieur de district en 2017 : « C’est un vrai tir à la corde, mais, petit à petit, la Tradition retrouve ses droits à Rome. » Alors oui, dans ce cas, il conviendrait de conserver l’unité la plus totale entre nous et de taire nos divisions, le plus important étant uniquement d’avoir le plus de viande possible de notre côté de la corde.

L’argumentaire de M. McCall se comprendrait également si nous étions dans le champ de la diplomatie, celui qui est le plus malin étant celui qui pourra remporter la victoire… Mais en est-il vraiment ainsi?

Nous commencerons donc par corriger certaines erreurs de M. McCall, espérant qu’elles sont erreurs et non pas tromperies, puis nous jouerons au même jeu que lui, c’est-à-dire que nous émettrons à notre tour quelques hypothèses.

Canada Fidèle

 

 

M. McCall, prenez-vous vos lecteurs pour des quilles?

Nous supposerons pour commencer que M. McCall a raison, et que nous sommes dans un tir à la corde avec la Rome moderniste. M. McCall a bien de quoi se désoler : cinquante ans après sa fondation, la Fraternité Saint-Pie-X n’a que 637 prêtres, alors qu’elle pourrait en compter 1800! N’est-il pas dommage que la FSSPX soit restée si petite? David est si petit qu’il ne peut pas même porter son armure devant le gros Goliath!

Nous comprenons le désarroi de M. McCall. Mais a-t-il le droit pour autant de nous offrir une version faussée ce qui s’est passé depuis 2011, où Mgr Fellay serait en fait innocent de tout crime?

 

mccall_-_professional_headshot_-_2

Brian McCall, Catholic Family News

Pas de fumée sans feu

M. McCall commence son article en constatant que depuis 2011, on trouve sur internet et dans les médias « mainstream » de très nombreuses déclarations selon lesquelles Mgr Fellay serait prêt à signer un accord avec Rome. Bien, ceci est indéniable pour quiconque se tient un tant soit peu informé. Peut-être serait-il bon pour commencer de rappeler à M. McCall le vieux proverbe comme quoi « il n’y a pas de fumée sans feu »? En effet, il n’y pas à chercher très loin pour découvrir où cette succession « sans fin » d’articles prend sa source. Il suffit d’écouter les déclarations de Mgr Fellay ces dernières années, que M. McCall innocente à la légère dans son article, pour se rendre compte qu’incendie il y a dans le navire. N’est-ce pas Mgr Fellay lui-même qui a déclaré « qu’il ne manque plus que le tampon », que « Rome nous donne tout ce que nous voulons », et autres choses de ce genre, tout au long de la seconde moitié de son supériorat? Mais passons sur ce point.

Lire la suite

Fsspx.ca et Fsspx/fakenews

Nous ignorons qui est en charge du site internet de la Fraternité Saint-Pie X au Canada, mais voici que ce site se fait le relais du site FSSPX/Actualités en publiant les articles sans intérêt pour la Tradition et même pernicieux de ce dernier.

À noter que sur le site Fsspx/Actualités, sous l’onglet Qui sommes-nous?, on nous dit que « FSSPX.Actualités est l’organe de communication de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X » et que « par cet organe, la Fraternité St-Pie X se propose de fournir une information régulière ainsi qu’une analyse des événements et des documents concernant la vie de l’Eglise. » Information? Pas si sûr! Analyse? Encore moins!

Nous avons déjà mentionné l’aspect révolutionnaire de ce nouveau site de nouvelles de la Fraternité, mais nous voudrions ici donner un exemple bien concret qui montrera à ceux qui en doutaient encore que les forces subversives à l’intérieur de la Fraternité connaissent bien le pouvoir des médias, et qu’ils entendent bien s’en servir pour changer les esprits.

Mais avant cela, petit rappel : il y a deux façon de tromper le lecteur ou l’auditeur lorsqu’on publie quelque chose. La première est ce qu’on appelle aujourd’hui les « fake news », les fausses nouvelles, donc le mensonge. La deuxième est la « rétention d’information » ou le fait de ne présenter au lecteur ou à l’auditeur qu’une partie de la vérité, afin de l’orienter dans une direction qu’on a choisie, et de l’empêcher de poser un jugement droit sur une réalité.

C’est plutôt de la deuxième façon que le site Fsspx/Actualité pèche constamment, donc par rétention d’information.

Afin de démasquer les révolutionnaires qui se cachent derrière le site Fsspx/Actualités et de convaincre (sans illusion cependant) le responsable du site Fsspx.ca de chercher des informations plus vraies ailleurs que sur ce site de nouvelles, voici un exemple récent de la supercherie de Fsspx/Actualités

Canada Fidèle

 

images

 

Le 22 décembre 2017, paraissait sur le site Fsspx/Actualités l’article suivant :

La communication du Saint-Siège poursuit sa réorganisation

Dans le cadre de la vaste réforme des médias du Vatican voulue par le pape François, le service de communication du Saint-Siège a mis en ligne, le 16 décembre 2017, son nouveau portail d’information, vaticannews.va. Les différents médias du Saint-Siège – notamment Radio Vatican, le Centre de télévision et la Librairie éditrice – sont désormais gérés par le Secrétariat pour la communication qui assure aussi la direction éditoriale.

Lire la suite

M. l’abbé Morgan explique son départ

Voici un entretien de M. l’abbé Paul Morgan sur Medias-Presse.Info dans lequel il explique les raisons de son départ et nous donne des informations sur les circonstances qui l’ont préparé. L’abbé Morgan est le troisième prêtre du district du Canada à quitter la Fraternité inféodée à Rome depuis 2012.

Nous sommes heureux d’apprendre que d’autres prêtres du District du Canada ont signé avec l’abbé Morgan un manifeste à Menzingen pour faire part de leur désaccord avec sa nouvelle politique sur les mariages. Il leur restera maintenant à imiter l’abbé Morgan et à se joindre aux prêtres qui refusent cette nouvelle façon de faire.

Comme le dit l’abbé Morgan, c’est une question de principe. On ne peut pas se soumettre aux modernistes, à la Rome apostate. Le manifeste des prêtres du Canada a-t-il porté des fruits? Non. Menzingen l’a mis dans la filière no 13. Pendant ce temps, les mariages sont célébrés sous la juridiction des hérétiques et les confessions entendues sous la même juridiction.

Canada Fidèle

Lire la suite

Serment d’intention?

Un prêtre de la Fraternité nous confirme que les époux se mariant dans le district du Canada doivent encore signer le «serment d’intention» que la Fraternité leur faisait signer jusqu’à présent.

Il est très étonnant qu’on fasse signer aux époux quelques temps avant leur mariage une déclaration disant : « Je ne puis mettre mon foyer dans une situation fausse ou ambigüe, sur des points si importants, surtout dans l’acte sacramentel qui  constituera notre mariage» et qu’on leur demande ensuite dans la pratique de se soumettre à la hiérarchie moderniste oeucuméniste dans l’acte sacramentel de leur mariage…? Encouragement au parjure ou schizophrénie?

Canada Fidèle

Serment d'intention juil 09

Fsspx/actualités

Bien des choses pourraient être dites sur le nouveau site FSSPX/Actualités, mais le temps est précieux. Disons simplement que nous avons affaire à un site complètement rallié. En permanence y paraissent des articles qui font comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes à Rome. Un cardinal vient de faire une belle méditation! Réjouissons-nous! En attendant, on oublie de dire que ce cardinal est un promoteur de la nouvelle religion de Vatican II.

Le but est clair : faire pénétrer dans l’esprit des fidèles et des prêtres que nous faisons bien partie de cette Église officielle et que tout va s’arranger si nous savons seulement «apprendre l’art de travailler ensemble.» Oui, il y a bien des articles qui dénoncent ceci ou cela, mais ces articles côtoient d’autres articles qui font l’apologie plus ou moins voilée de la Rome actuelle. Un travail abominable de longue haleine. On prépare le terrain pour pouvoir aller un jour plus loin.

Nous savons tous qu’un des buts de ce site internet est d’étouffer petit-à-petit La Porte Latine, organe des prêtres de France qui s’opposent au Ralliement. Tout se fera dans le coton et avec des gants blancs et avec… le temps qu’il faudra.

Canada Fidèle

 

 

Capture d’écran 2017-12-01 à 19.03.23.png

 

Fsspx/Actualités, 1er décembre 2017

«Les prêtres sont des « serviteurs inutiles » qui ne cherchent pas à briller, ni à centraliser le pouvoir et ne suivent pas leur intérêt personnel. C’est ce qu’a déclaré le cardinal Beniamino Stella, préfet de la congrégation pour le clergé, à l’assemblée internationale de l’Union apostolique du clergé, organisée du 13 au 17 novembre 2017, à Rome.

Lire la suite

Te Deum laudamus?

Avons-nous enfin une occasion qui en vaut la peine pour chanter un Te Deum, contrairement au Motu Proprio trompeur de 2007 et à la soi-disant levée des excommunications de 2009?

On est loin du «tir à la corde» où la Tradition retrouve ses droits à Rome petit-à-petit. Verra-t-on maintenant des prêtres quitter parce que l’accord ne se fait pas? Situation très intéressante! Prudence, nous n’en sommes pas à la première manche de ce charivari!

Après réflexion, il y a trois possibilités ;

  1. Soit la Providence s’en est mêlée;
  2. Soit c’est du bluff, et le gentil pape miséricordieux viendra au secours de l’Église en détresse au dernier moment. On pourra dire alors qu’on n’a rien demandé, mais que François nous a tout donné au moment où on s’y attendait le moins;
  3. Soit, et c’est ce qui paraît le plus vraisemblable, Rome s’amuse à faire ce jeu de rapprochement et d’éloignement pour déstabiliser et fracturer la Fraternité Saint-Pie X. Dans ce cas, on devrait revoir dans quelques mois de nouveaux signes de rapprochement.

Quoi qu’il en soit, que cette lettre du cardinal Muller soit envoyée juste avant son départ de son poste clef est très étrange.

Canada Fidèle

Source : Medias-Presse.Info

La Maison Générale de la Fraternité Saint Pie X vient de communiquer à tous ses membres le contenu d’une lettre du Gerhard cardinal Müller qui a fait, pour les naïfs, l’effet d’une douche froide, voire glaciale. En voici les principaux extraits les plus « savoureux » :

« Comme  vous  le savez,  le Pape  François  a manifesté,  à maintes  reprises,  sa bienveillance envers votre Fraternité Sacerdotale, en accordant en particulier, à tous les prêtres membres, la faculté de confesser de manière  valide les fidèles et en autorisant  les Ordinaires des lieux à concéder des licences  pour  la célébration  des  mariages  des fidèles  qui  suivent  1’activité  pastorale  dans  votre Fraternité.   D’autre   part,   la  discussion   se  poursuit  au  sujet  des  questions   relatives   au  plein rétablissement de la communion de votre Fraternité avec l’Eglise  catholique.

À ce sujet, avec l’approbation du Souverain  Pontife, j’ai  jugé nécessaire  de soumettre à la Session  Ordinaire  de  notre  Congrégation,  réunie  le  10  mai  dernier,  le  texte  de  la  Déclaration doctrinale qui vous a été transmis durant la rencontre du 13 juin 2016, comme condition nécessaire en vue du plein rétablissement  de la communion. Voici à ce propos, les décisions unanimes de tous les Membres de notre Dicastère :

1)  Il est nécessaire d’exiger des membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X l’adhésion  à la nouvelle formule de la Professio fidei datant de 1988 (cf. annexe). En conséquence, il n’est plus suffisant de leur demander d’émettre  la Professio fidei de 1962.

2)  Le nouveau texte de la Déclaration  doctrinale doit comporter  un paragraphe  dans lequel les signataires déclarent, de manière explicite, leur acceptation des enseignements  du Concile Vatican II et ceux de la période post conciliaire, en accordant aux dites affirmations doctrinales le degré d’adhésion qui leur est dû.

3)  Les membres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie  X doivent reconnaître,  non seulement la validité, mais aussi la légitimité du Rite de la Sainte Messe et des Sacrements, selon les livres liturgiques promulgués après le Concile Vatican Il. »

Et le cher cardinal de conclure, in cauda venenum, que « au cours de 1’Audience accordée au Cardinal Préfet, le 20 mai 2017, le Souverain Pontife a approuvé ces décisions. »

Lire la suite

«Tels que nous sommes» ou «tels que nous sommes devenus»? Mgr Fellay aurait-il changé? – 3

Source : Medias-Presse.Info

Dans son dernier éditorial de la revue Fideliter, en Une de La Porte Latine, M. l’abbé Bouchacourt reprenait la fameuse phrase de Mgr Lefebvre prononcée lors de son sermon du 29 juin 1980 : « Rome doit nous prendre tels que nous sommes… ».

A MPI, nous aurions préféré entendre le supérieur du district de France dire « tels que nous avons toujours été ». En effet, son présent de l’indicatif, au vu des dernières sanctions prises contre les sept doyens, ressemble terriblement à « tels que nous sommes devenus »…

Mais sur ce sujet,  laissons la parole à un membre de la FSSPX qui signe là son troisième texte qui éclaire rétroactivement ce célèbre « tels que nous sommes ».

Christian LASSALE

Lire la suite

Sortez du milieu d’elle, ô mon peuple afin de ne point participer à ses péchés

Combien il est difficile de ne pas voir la Rome Conciliaire dans cette description de l’Apocalypse! Combien il est difficile de ne pas voir que tous ceux qui auront « fléchi le genou devant Baal » auront participé aux péchés de Babylone et auront part à ses calamités!

Sortez d’elle ô mon peuple! Il faut donc que le peuple de Dieu se soit trouvé en elle jusqu’à présent… Et c’est dans cette ville qu’on a trouvé le sang des prophètes et des saints, et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre…

Que celui qui a des oreilles comprenne ce qui se joue dans ce ralliement de la Fraternité à Babylone! Il s’agit de nos âmes et probablement du salut éternel de plusieurs prêtres qui organisent tout cela.

Plusieurs ne comprennent pas suffisamment la dimension apocalyptique des événements que nous vivons. Ils seront bien surpris quand viendra la chute de Babylone.

Canada Fidèle

 

« Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande puissance; et la terre fut illuminée de sa gloire.

Il cria d’une voix forte, disant: « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un séjour de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau immonde et odieux,

parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, que les rois de la terre se sont souillés avec elle, et que les marchands de la terre se sont enrichis par l’excès de son luxe. »

Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: « Sortez du milieu d’elle, ô mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés, et de n’avoir point part à ses calamités;

car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.

 

OSSROM131533_Articolo

 

Payez-la comme elle-même a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres; dans la coupe où elle a versé à boire, versez-lui le double;

autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur: Je trône en reine; je ne suis point veuve et ne connaîtrai point le deuil!

Lire la suite