Saint Augustin et la juridiction des hérétiques

Nombreux sont ceux qui semblent croire que le refus ou non de la juridiction de la Rome Apostate relève de la simple prudence et non de la Foi. Le Petit Chaperon Rouge (FSSPX) se fera-t-il dévorer par le Méchant Loup conciliaire couché dans le lit de la Grand-Mère (L’Église Catholique véritable)?

Chers amis, il s’agit de bien plus que cela. Se mettre sous la juridiction de l’hérétique, quelles qu’en soient les conséquences pratiques, est déjà mettre en péril notre salut éternel en «adorant la bête et son image.»

Où en sont tous ces prêtres qui confessent et marient sans broncher sous la juridiction des hérétiques?

Canada Fidèle

6727050_590ddc6a-ff51-11e6-9768-f7f450fa28d8-1_1000x625

« Et quels sont ceux qui refusent d’adorer la bête et son image, sinon ceux qui observent ce que dit l’Apôtre : « Ne vous attelez pas à un même joug avec les infidèles » ? Ils ne l’adorent pas, c’est-à-dire lui refusent adhésion et soumission; ils ne reçoivent pas son signe, c’est-à-dire la marque du crime, ni au front à cause de la foi qu’ils professent, ni à la main à cause de leurs oeuvres. […] «Dès maintenant, en effet, le mystère d’iniquité est à l’oeuvre» se rapportent uniquement aux méchants et aux hypocrites qui sont dans l’Église jusqu’à ce qu’ils parviennent à un nombre assez fort pour former un grand peuple à l’Antéchrist : c’est là le mystère d’iniquité parce qu’il paraît caché. »

Saint Augustin, La Cité de Dieu, Livre XX.

Cité dans Communion et Anathème de l’abbé Olivier Rioult

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s