Fatima Primordial – I

Le monde est désaxé – Le destin montre-il sa malveillance ?
Obéissez à la Mère de Dieu. Les ténèbres deviendront lumière de clémence

 

download

Il y a des catholiques qui n’ont pas encore compris l’importance des apparitions et des messages de Notre-Dame adressés aux trois enfants de Fatima en 1917, au Portugal ; pas plus que des autres apparitions et messages reçus par Sœur Lucie des années plus tard. Et pourtant, l’Église n’a-t-elle pas officiellement reconnu en 1931 l’intervention de Notre-Dame au Portugal ? Notre-Dame n’en a-t-elle pas elle-même souligné la grande importance ? Voici le texte exact de la deuxième partie du Secret de Fatima officiellement reconnu par l’Église ; texte bien connu de nombreux catholiques, mais dont tous les hommes vivants sur cette terre doivent comprendre l’importance, ainsi que le soulignent les mots ci-après en caractère gras :—

Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la Dévotion à mon Cœur Immaculé. Si l’on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d’âmes se sauveront et l’on aura la paix . La guerre va se terminer. Mais si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI, il en commencera une autre pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne qu’Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père.  »

«  Pour empêcher cela je viendrai demander la Consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la Communion Réparatrice des premiers samedis du mois. Si l’on écoute mes demandes, la Russie se convertira et l’on aura la paix. Sinon elle répandra ses erreurs dans le monde entier, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties . [ . . . ] «  A la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. »

Notre-Dame parlait en 1917. « La guerre » mentionnée au début du texte était la première guerre mondiale (1914–1918), et « la guerre pire encore » désignait la seconde guerre mondiale (1939–1945) qui n’aurait pas eu lieu si tous les catholiques du monde, à commencer par le pape, avaient écouté Notre-Dame à Fatima. “Pour empêcher cela”, la Vierge est apparue en 1925 à Sœur Lucie, comme elle l’avait promis en 1917, pour demander la Communion réparatrice des premiers samedis du mois et en 1929 elle est apparue de nouveau à Sœur Lucie pour demander la Consécration de la Russie. Les catholiques, dans leur ensemble, et les ecclésiastiques en particulier n’y ont accordé que peu d’attention. C’est pourquoi, “la nuit illuminée par une lumière inconnue”, prophétisée en 1917 par Notre-Dame, s’est manifestée dans la nuit du 25 janvier 1938 sous la forme d’une incroyable lueur rouge visible dans le ciel de toute l’Europe. En septembre 1939, éclatait la seconde guerre mondiale, entraînant ses 66 millions de morts.

Alors, Fatima n’aurait pas d’importance ? Si l’on avait écouté la Sainte Vierge, nous aurions pu être préservés de la seconde guerre mondiale. Mais, qui plus est, nous aurions pu être sauvés du Concile Vatican II (1962–1965). Encore en 2017, Fatima pourrait nous sauver des conséquences désastreuses de ce Concile, si seulement assez de catholiques se réveillaient et faisaient ce que Notre-Dame a demandé.

Dans la citation ci-dessus, à la place des points de suspensions entre “anéantis” et “À la fin”, se situe ce que l’on connaît comme le « troisième secret » de Fatima, mais qui est en fait la troisième partie du seul et unique secret. Not re Dame a déclaré que ce texte devait être révélé au plus tard en 1960, si Sœur Lucie ne mourait pas avant. Mais il n’a toujours pas été publié, très probablement parce qu’il y est dit que le Ciel condamnait, dans son essence même, le prochain Concile qui devait avoir lieu. Mais les ecclésiastiques aveugles, accrochés à leur projet chéri du Concile imminent, ont osé affirmer que Notre-Dame avait dit que le secret pouvait être publié à partirde 1960. Mensonge éhonté s’il y en a. En fait, si seulement les ecclésiastiques avaient écouté Notre-Dame, Fatima aurait pu conjurer l’impiété de l’homme du XXe siècle, et protéger non seulement le monde mais également l’Église. Comment penser que Fatima serait sans importance ?

Chers lecteurs, priez le Saint Rosaire et pratiquez la Dévotion des Premiers Samedis du mois comme l’a demandé Notre-Dame de Fatima. Lorsque nous serons suffisamment nombreux à écouter la Sainte Vierge, a lors l’Église et le monde recommenceront à tourner rond.

Kyrie eleison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s