Lettre de l’abbé Denis Puga aux sept doyens

À MM. les abbés David Aldalur, Xavier

Beauvais, François-Xavier Camper,

Bruno France, Thierry Gaudray,

Patrick de La Rocque, Thierry Legrand

 

denis_puga-210x300-150x150

Paris, 7 mai 2017

Bien chers confrères et doyens,

C’est avec attention que j’ai lu votre « Lettre des Doyens » rendue publique le 7 mai dernier. En tant que prêtre du district je voudrais vous remercier sincèrement pour cette déclaration si claire et si forte qui aura comme effet, j’en suis certain, de rassurer nos fidèles quant à la certitude de toujours trouver auprès des prêtres de notre chère Fraternité Saint Pie X l’assistance nécessaire pour contracter et célébrer leur mariage dans l’esprit du combat mené par Mgr Lefebvre, c’est-à-dire dans un esprit de fidélité sans faille à l’enseignement de l’Église.

La décision du Pape François, rendue publique par la Commission Ecclesia Dei au mois d’avril dernier, déjà largement commentée dans les media, a causé une grande inquiétude chez les fidèles ; ceux-ci craignant que nous leur demandions désormais de s’en remettre nécessairement et uniquement à la décision des évêques locaux pour pouvoir échanger validement et licitement un consentement matrimonial selon le rite traditionnel.

L’argumentation vraie, précise, pleine de foi et canoniquement fort bien soutenue de votre lettre les rassurera et les apaisera. Déjà, j’en ai reçu des témoignages. C’est en vrais pasteurs soucieux du bien et de la protection des âmes que Dieu vous a confiées, que vous avez agi. Dans la situation actuelle le fait de parler haut, fort et sans détour était devenu plus que jamais nécessaire ; vous l’avez fait, soyez en encore vivement remerciés.

J’ai particulièrement apprécié la conclusion de votre lettre où vous soulignez que le premier pas vers l’octroi d’une éventuelle prélature personnelle censée nous garder tels que nous sommes, consiste paradoxalement dans une volonté de soumettre les mariages de nos fidèles à des ordinaires qui n’ont rien à objecter aux enseignements délétères et aux décisions désastreuses du Pape François sur la sainteté du mariage.

Je puis vous assurer que de nombreux confrères du district, avec qui j’ai eu déjà l’occasion de m’entretenir, partagent en la matière ce sentiment de gratitude. Comme me le disait l’un d’entre eux : « c’est un beau texte, clair et réconfortant par cette vigueur que nous pensions ne plus jamais devoir entendre. »

Que le Cœur Immaculé de Marie, auquel Mgr Lefebvre a consacré la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, soit notre secours. Que Notre Seigneur vous garde et vous protège.

Abbé Denis PUGA

Source : LaSapinière.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s