Mgr Fellay, version lunettes roses

Mgr Fellay ne peut en croire ses oreilles : les ennemis jurés de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de sa Religion révélée, qui font tout pour la subvertir de l’intérieur, sous leurs peaux de brebis, veulent tant de bien à la Tradition! Ils ont d’ailleurs besoin de la Fraternité pour combattre les modernistes, parce que malgré leurs efforts désespérés, après avoir tout essayé, il ne reste qu’une solution : Mgr Fellay.

Canada Fidèle

Dans un homélie explosive livrée dimanche, le Supérieur de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) a déclaré que le préfet de la Congrégation de la Doctrine de la Foi veut que la FSSPX soit pleinement réconciliée pour aider à combattre les modernistes dans l’Église.

«L’évêque [Bernard] Fellay [a rapporté] les commentaires du cardinal (Gerhard) Muller demandant à la FSSPX de se joindre dans sa lutte contre les modernistes», selon le District FSSPX aux États-Unis.

Mgr Fellay a déclaré qu' »il y a beaucoup de contradiction » parmi les dirigeants de l’Église à l’égard de la FSSPX, qui fut en rupture avec le Vatican sur le Concile Vatican II.

Certains considèrent le groupe, qui a un statut canonique irrégulier, mais des ordinations et des autorisations valides pour entendre les Confessions, schismatique. D’autres, comme le pape François, reconnaissent qu’il est catholique.

mgr fellay

«Est-ce que nous allons obtenir la reconnaissance à venir, je ne sais pas, je ne le pense pas, mais le pape peut faire une surprise.» Mgr Fellay     Mais comment les gens font-ils pour perdre confiance devant tant de sincérité?

« Il y a une bataille entre les évêques, parmi les cardinaux. C’est une nouvelle situation« , a déclaré Mgr Fellay. «Rome n’est plus Une, elle est divisée, et d’une manière telle que certains voient que les choses sont allées trop loin, et qu’ils disent : « Il faut faire quelque chose, il faut résister. »

La bonne nouvelle, selon Mgr Fellay, c’est que «il y a d’autres [prélats] qui parlent, qui résistent» aux erreurs perpétuées par la crise en cours au sein de l’Eglise. Ce qui signifie que la FSSPX «n’est pas seule … une œuvre de renouveau de L’Église a commencé. »

Mgr Fellay a dit avoir reçu des lettres de soutien d’autres évêques et prêtres.

Mgr Fellay a annoncé qu’une prélature personnelle était offerte à la FSSPX au sein de l’Église. Il a dit qu’un tel arrangement inclurait le Supérieur de la FSSPX en tant qu’évêque – et la société ayant des évêques auxiliaires également. Le pape choisirait l’évêque sur la base des noms qui lui seront soumis par la FSSPX.

« Tout ce qui existe maintenant sera reconnu partout dans le monde« , a déclaré Mgr Fellay. « Et les fidèles aussi, ils seront dans cette Prélature avec le droit de recevoir les sacrements et les enseignements des prêtres de la Société. » Il lui sera également possible de recevoir des congrégations religieuses, comme dans un diocèse: Capucins, Bénédictins, Carmélites et cette prélature est une structure catholique qui n’est pas sous l’autorité des évêques locaux. Elle est autonome.

Cependant, «nous devons aller [de l’avant] avec une grande prudence et aussi assurer notre avenir pour être en mesure de prévenir toute possibilité de piège. Par conséquent, nous ne nous pressons pas dans cette situation», at-il dit.

Les questions que la Société a avec certaines points du Concile Vatican II sont «des questions ouvertes» dans les discussions sur la réconciliation de la FSSPX, a déclaré Mgr Fellay. Cela pourrait signifier, comme l’a dit l’archevêque italien Guido Pozzo, que la FSSPX peut revenir à la pleine Communion, bien qu’elle n’accepte pas tout Vatican II – parce que certains documents du Concile ne sont pas de nature doctrinale.

Tout comme le président Nixon a dû ouvrir les relations américaines avec la Chine, le pape François pourrait ramener la FSSPX dans l’Église.

C’est parce que, dit Mgr Fellay, le pape François est «un pape qui ne se soucie pas de la doctrine, qui regarde le peuple et qui nous a connu en Argentine». Les problèmes de la FSSPX avec Vatican II auraient peut-être été plus difficiles à ignorer pour les papes antérieurs. Le Pape émérite Benoît XVI, par exemple, a joué un rôle de premier plan au Concile.

« Et le [Pape François] a apprécié notre travail en Argentine« , a poursuivi Mgr Fellay. « Et c’est pour cela qu’il nous voit dans de bonnes dispositions, alors qu’il est contre le conservatisme. C’est comme une contradiction, mais j’ai pu constater à plusieurs reprises qu’il fait vraiment des choses personnellement pour nous« .

Mais «si nous allons obtenir ou non une reconnaissance à venir, je ne sais pas», a déclaré Mgr Fellay. « Je ne le pense pas, mais le pape peut faire une surprise … nous devons continuer à prier beaucoup, à demander à notre protectrice, la bienheureuse Vierge Marie, de continuer de nous conduire. »

Source : Le Forum Catholique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s