Près de la moitié des paroisses du diocèse de Moncton risquent de fermer

Radio-Canada a appris que 20 églises, de l’Archidiocèse de Moncton, dont 16 francophones, sont menacées de fermetures d’ici trois à cinq ans.

Près de la moitié des églises de l’Archidiocèse de Moncton sont visées et viennent s’ajouter à celles que l’institution religieuse a déjà fermées dans les dernières années.

 

valery-vienneau

Mgr Valéry Vienneau, archevêque de Moncton

 

«Monseigneur Marcel François Richard, lui, il bâtissait des églises partout, il en a bâti quatorze. Moi, on dirait que c’est le contraire. Ça fait sept que je ferme.» Mgr Vienneau

Les églises concernées sont en déficit ou le deviendront dans un avenir rapproché. Les petites églises sont particulièrement en danger.

Source : ici.radio-canada.ca, 7 février 2017

Communiqué de l’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre

Dans la suite de ses réunions régulières, l’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre s’est assemblée le 01 février 2017. Elle a accueilli M. l’abbé Pierre Roy comme nouveau membre.

Celui-ci fut ordonné le 17 juin 2011 pour la Fraternité St Pie X. Il fut nommé en poste à la maison du District du Canada.

Il a courageusement quitté la Fraternité St Pie X suite au sermon qu’il prononça à Montréal le dimanche 17 avril 2016.

On trouvera plus de renseignements sur son site canadafidele.wordpress.com

 

union-sacerdotal-marcel-lefebvre-francia-16-julio-2014-1-jpg

L’Union Sacerdotale Marcel Lefebvre réunie le 16 juillet 2014

La Fraternité Saint-Pie X en 1988 et la Fraternité Saint-Pie X en 2017

Nous publions ces deux extraits. Que les aveugles qui nient le changement continuent dans leur aveuglement.

Canada Fidèle

Extrait de la lettre ouverte des supérieurs de la FSSPX au cardinal Gantin, Préfet de la Congrégation des Évêques, du 6 juillet 1988

En revanche, nous n’avons jamais voulu appartenir à ce système qui se qualifie lui-même d’Église Conciliaire, et se définit par le Novus Ordo Missæ, l’œcuménisme indifférentiste et la laïcisation de toute la Société. Oui, nous n’avons aucune part, nullam partem habemus, avec le panthéon des religions d’Assise; notre propre excommunication par un décret de votre Éminence ou d’un autre dicastère n’en serait que la preuve irréfutable. Nous ne demandons pas mieux que d’être déclarés ex communione de l’esprit adultère qui souffle dans l’Église depuis vingt-cinq ans, exclus de la communion impie avec les infidèles. Nous croyons au seul Dieu, Notre-Seigneur Jésus-Christ, avec le Père et le Saint-Esprit, et nous serons toujours fidèles à Son unique Épouse, l’Église Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Romaine.

Être donc associés publiquement à la sanction qui frappe les six évêques catholiques, défenseurs de la foi dans son intégrité et son intégralité, serait pour nous une marque d’honneur et un signe d’orthodoxie devant les fidèles.Ceux-ci ont en effet, un droit strict à savoir que les prêtres auxquels ils s’adressent ne sont pas de la communion d’une contrefaçon d’Église, évolutive, pentecôtiste, et syncrétiste.

 

870x489_16489514615_4e5b68599a_bNon, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Non, non, rien n’a changé
Tout, tout a continué
Hey ! Hey ! Hey ! Hey !

 

Lire la suite

L’infaillibilité du Souverain Pontife 5 – Conclusion pratique – Fin

CONCLUSION PRATIQUE

Désormais la définition est faite. Il ne reste plus aux catholiques qu’à s’incliner ; mais cette définition a-t-elle été un bien ou un mal ?… Et d’abord, était-it besoin de la porter ?

Non seulement il en était besoin, mais c’était une véritable nécessité. Après tout le bruit qui s’était fait contre l’infaillibilité du Pape, la définition de la vérité n’était pas seulement opportune, elle devenait absolument nécessaire. Et, même en dehors de cette considération, elle était sous beaucoup de rapports très opportune et très utile pour le bien de l’Église. Avant la définition, on pouvait la discuter de bonne foi; mais aujourd’hui la question de son opportunité est tranchée, tout aussi bien que celle de sa vérité. Le Concile, assisté par le Saint-Esprit, a parlé : qui osera dire que sans doute il a défini un dogme important révélé de Dieu, mais qu’il eût fait plus prudemment de se taire et de laisser l’erreur se propager ?

 

d33fa7b6068c316f9000072ed95f212f

Le pape Pie IX proclamant le dogme de l’Immaculée Conception

 

Lire la suite

Lettre à un pape miséricordieux

Préambule de l’auteur

Je pensais que vous, Michael Matt, [éditeur en chef de The Remnant] pourriez être intéressé par le texte ci-joint. C’est une satire d’un très vieux prêtre traditionnel (84 ans) qui est fondamentalement «fatigué» de toutes les bêtises qu’il entend, à savoir qu’avant que le Pape François n’apparaisse, l’Église Catholique n’avait pas de miséricorde. C’est assez insultant pour ceux d’entre nous qui ont passé plus de 40 ans à travailler durant ces années (apparemment) terribles qui ont précédé Vatican II. Le texte est totalement satirique, mais néanmoins complètement vrai. J’ai écrit pendant toute ma vie et donc j’espère que je suis encore «intact cognitivement», façon polie de dire : «Je ne suis pas fou!»

Que Dieu bénisse tous ceux qui travaillent chez le très célèbre The Remnant. Il m’a été présenté la première fois par un merveilleux paroissien il y a plus de 35 ans. C’est The Remnant et la grande trilogie de Michael Davies qui m’a aidé à trouver mon chemin et a réellement sauvé ma Foi. Je prie pour tous les Défenseurs de la Foi sur le Web à chaque matin pendant ma messe.

Père Senectutus

Merci, Saint Père François,

À la fin de cette précieuse Année de la Miséricorde, nous, les prêtres plus âgés, dont beaucoup ont passé plus de quarante ans à travailler dans la vigne du Seigneur, avons décidé d’exprimer notre profond sentiment de gratitude pour la vision profondément nouvelle que vous nous avez donnée dans les années de notre crépuscule.

Même si nous avons travaillé sans l’aide des laïcs : pas de ministres extraordinaires de l’Eucharistie, pas de lecteurs, pas de laïcs pour donner la Sainte Communion dans les hôpitaux et les foyers de personnes âgées, pas de diacres, pas de conseils paroissiaux, pas de comités liturgiques, de fait, pauvres nous, nous avons travaillé souvent jusqu’à ce que nous tombions, mais nous voyons maintenant que tout cela n’avait pas de sens. Vous, cher Saint-Père, vous nous en avez bien précisé la raison : nous n’avions pas de miséricorde. Nous demandons humblement pardon pour nos vies; Dieu merci, les prêtres qui viennent après nous ne feront pas les mêmes erreurs que nous.

vieuxpretre

Vous voyez, le problème était que la Miséricorde, en tant que telle, était inconnue dans le sacerdoce jusqu’à ce que vous nous éclairiez. Nous, des guides aveugles et stupides, ne faisions que travailler et travailler, sans le crier sur les toits, en grande partie dans l’incognito, des souffrants inconnus, sans partenaire féminin ou masculin pour nous réconforter, et pensions que nous suivions le Christ et vivions comme Il le voulait. Combien stupides nous étions! Mais enfin, vous êtes venu sur le trône, Saint-Père, et vous nous avez montré à quel point nous étions tout de travers. Vous nous avez mis sur le droit chemin ! Merci au Ciel pour cela !

Nous vous en sommes très reconnaissants. Cela signifie que lorsque nous avons dû confesser jusqu’à quatre ou cinq rangées de personnes, nous avions complètement tort. Nous avons donné des conseils contre le péché, pensant que c’était une œuvre de miséricorde. Encore une fois, faux ! Vous nous avez montré que nous ne devons pas juger en aucune façon. Nous avons pensé que nous étions miséricordieux, en ne jugeant pas, mais vous avez clairement indiqué à quel point nous étions mal avisés. S’il vous plaît pardonnez-nous pour notre stupidité; nous avons tout eu faux.

Lire la suite

Transcription de l’entrevue de Mgr Fellay à TV Liberté le 29 janvier 2017

Transcription complète de l’entrevue entre Monseigneur Bernard Fellay et Jean-Pierre Maugendre donné à TV Libertés le 29 janvier 2017.

(Pour faciliter la transcription, sont employées ici les abréviations MBF pour désigner Monseigneur Bernard Fellay, JPM pour désigner Monsieur Jean-Pierre Maugendre et FSSPX pour désigner la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X).

Canada Fidèle

 

JPM : Bienvenue, chers téléspectateurs, en ce dimanche 29 janvier à cette nouvelle émission de Terres de Mission en ce 4ème dimanche après l’Épiphanie. Au programme de notre émission, trois rencontres : une rencontre avec Monseigneur Bernard Fellay, supérieur général de la FSSPX sur la situation actuelle de la FSSPX. Ensuite, une rencontre avec Laurent Dandrieu à propos du livre qu’il vient de faire paraître, Église et immigration : Le grand malaise, et enfin avec Cécile Edel, vice-présidente de la Marche pour la Vie, le bilan de la Marche pour la vie du 22 janvier dernier.

JPM : Merci, Excellence, de nous avoir rejoints. Vous êtes depuis 1994 le supérieur général de la FSSPX fondée en 1970 par Mgr. Lefebvre à Fribourg en Suisse, pays dont vous êtes originaire. La Fraternité compte aujourd’hui 613 prêtres, 117 frères, 80 oblates, 215 séminaristes. Dans l’Église, nous le savons, chaque société religieuse à sa vocation propre liée à ses charismes de fondation. Citons la pauvreté pour les fils de Saint François, le zèle missionnaire pour les Dominicains. Quelle est selon vous la spiritualité propre de la FSSPX?

-

 

Lire la suite

Le pape François, un pape violent?

Voici un article de Roberto de Mattei, grand ami de la Fsspx de Mgr Fellay, qui pourtant ne voit pas d’un bon oeil des accords avec Rome.

Nous ne partageons pas la vision de Roberto de Mattei, qui fait dépendre le danger sur la personne du Pape François plutôt que sur le fait qu’il est un pape conciliaire. Pourtant, cet article a son intérêt puisqu’il montre que même les meilleurs amis de la Menzingen actuelle se rendent compte du danger où celle-ci conduit les membres de la Fraternité et les fidèles qui lui ont confié leurs âmes.

Canada Fidèle

Contre l’évidence, il est difficile d’argumenter. La main tendue du pape Bergoglio en direction de la Fraternité Saint-Pie X est la même qui s’abat en ces jours sur l’Ordre de Malte et sur les Franciscains de l’Immaculée.

L’événement de l’Ordre de Malte s’est conclue avec la capitulation inconditionnelle du Grand Maître et le retour au pouvoir  d’Albrecht Von Boeslager et du puissant groupe allemand qu’il représente.

 

1531704_10202135547341918_1972959707_n

 

L’événement a été repris en ces termes par Riccardo Cascioli dans La Nuova Bussola quotidiana : le responsable de la dérive morale de l’Ordre a été réhabilité et celui qui a cherché à y mettre fin a été renvoyé chez lui.

Lire la suite

Conte de fée?

 

454392mgrwilliamsonmoitie

 

Une vierge faisant la folle en son domaine,

Peut pour tout un royaume être hautement malsaine.

 

Il était une fois une jeune fille vierge (FSSPX) qui avait été très bien élevée par son digne père (Mgr Lefebvre). Celui-ci l’avait bien mise en garde contre Don Juan (Papes Modernistes). Pendant des années cette jeune vierge fut sérieuse et prudente, et elle résista aux avances de Don Juan. Hélas, un jour son père bien-aimé mourut. La jeune vierge hérita de sa fortune. Pendant quelque temps, elle demeura fidèle aux préceptes de son père. Entourée par un cercle d’autres vierges sages et prudentes (membres de la FSSPX anti-libéraux), elle continua de dépenser sa fortune à s’occuper des orphelins (les fidèles Tradis).

 

livre-des-echecs-amoureux-p115v

 

Mais le temps passait. La jeune vierge n’était plus aussi jeune. Elle commençait à craindre de devenir trop vieille pour se marier. Elle avait peur de demeurer seule à carder sa laine et à faire ses broderies. La pauvre ! Elle voulait tant être aimée, avoir ses propres enfants légitimes (tradis reconnus par Rome). Elle voulait porter plus de fruits que seulement ceux de sa charité pour les orphelins. Elle se fatiguait de la monotonie de sa vie. Elle souffrait des moqueries et injures des voisins qui souhaitaient son mariage (les conservateurs et ralliés).

Lire la suite

Le Mouvement Tradition Québec s’éteint

Nous apprenons par la presse – comme Mgr Fellay – que le Mouvement Tradition Québec vient de s’éteindre. Dernière victime en date du bien-aimé supérieur de district du Canada de la Fraternité Saint-Pie X, le Mouvement Tradition Québec a préféré se saborder que de passer aux mains de la nouvelle idéologie totalitaire.

Une brève enquête a révélé que rien n’a été épargné, de la démission imposée après cinq heures de pourparlers infructueux aux menaces personnelles. Le but? S’ingérer dans ce mouvement dont les statuts prévoient l’indépendance par rapport à la Fraternité, en faire démissionner la tête dirigeante, en imposer  une nouvelle plus dans la ligne du parti et soumettre tout ce petit monde à ceux qui ne supportaient plus cette dissidence à la ligne de conduite qu’ils imposent.

Ce n’est pas la première fois que ces procédés sont utilisés par l’actuel supérieur de district du Canada. Ce dernier préfère baillonner les voix discordantes – qui sans doute troublent sa conscience – plutôt que de faire son devoir qui consisterait à faire le ménage dans son prieuré de Lévis où s’accumule ruine sur ruine.

C’est partout la même chose : après deux cent ans de révolution, nous sommes arrivés au point invraisemblable où la révolution est faite par les chefs eux-mêmes : papes, chefs d’états, évêques, supérieurs de district, etc. Et ce, la plupart du temps, par leur silence et celui qu’ils imposent à leur subordonnés.

Canada fidèle

 

imgres

L’insigne du mouvement qui s’éteint

« C’est avec une tristesse accompagnée d’une appréhension logique que les réseaux internationaux de catholiques traditionalistes apprenaient il y a quelques heures la fin du Mouvement Tradition Québec.

Le président sortant, Monsieur Étienne Dumas, a fait usage de ses dernières ressources pour mettre fin aux activités du mouvement, dans la crainte d’un changement d’orientation indésirable  et imminente dans la doctrine et dans l’organisation.

 En moins de deux ans, le mouvement avait converti – Deo Gratias – au catholicisme et à l’action des dizaines de militants et intéressé une bonne partie de l’Élite intellectuelle catholique du Québec.

 Prions donc pour un retour en force des militants catholiques dans la province de Québec. »

 Les conférences et le matériel visuel du mouvement sont encore disponibles sur YouTube :

 https://www.youtube.com/channel/UCRszqkGG4H573Mi1PY0zduw

Source : Deus Vult, 3 février 2017