Paul Ehrlich et le pape François

Comme le pape François, Paul Ehrlich n’aime pas les positions rigides des Catholiques.

Canada Fidèle

 

L’Académie pontificale des sciences et l’Académie pontificale des sciences sociales organise au Vatican, du 27 février au 1er mars, un colloque intitulé « L’extinction biologique ». Sic. Parmi les invités, Paul Ehrlich, l’homme du concept de surpopulation de la planète et de son remède : la contraception et l’avortement.

 

imgres

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es.

 

«On nous aurait dit cela il y a deux ou trois ans, personne n’y aurait cru, tous auraient ri», écrit Anne Dolhein qui apporte des renseignements précis sur le personnage.

Lifesitenews nous donne une citation du dernier livre de Paul Ehrlich, Hope on earth, a conversation :

«Ainsi, vous avez des « craignant Dieu » qui tentent de maintenir leurs positions rigides, en particulier en essayant de contrôler la vie des femmes. Je considère que leur opposition rigide à quelque chose de si fondamental, si essentiel pour l’avenir de la vie sur Terre, que le contrôle de la reproduction, est aussi contraire à l’éthique que toute offense majeure à l’environnement, ou tout acte terroriste.»

Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?

 Source : Le blog d’Yves Daoudal

Une réflexion sur “Paul Ehrlich et le pape François

  1. Paul Ehrlich a toujours été un semeur de fausses nouvelles en matière de démographie, de ressources alimentaires et de niveaux de population. Ainsi, il prédisait que les États-Unis, où il habite, tomberaient en état de famine chronique quand leur population atteindrait les 214 millions d’habitants. Or, ils ont allègrement dépassé les 310 millions d’habitants et les problèmes alimentaires y relèvent plutôt de la surconsommation que de la famine. Force est de conclure que son alarmisme n’était qu’une fraude académique de plus sans base sérieuse aucune. On devine les motivations de leur promoteur quand on s’avise du prêchi-prêcha homicidaire et anti-vie de l’auteur de « La bombe P ».

    Inviter un pareil boute-feux à l’Académie pontificale des sciences en dit long sur la vision du monde qui règne dans la Rome de l’apostat Bergoglio.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s