Les méthodes subversives de l’abbé Daniel Couture

Pour ceux qui doutent encore des méthodes subversives de l’abbé Daniel Couture, supérieur du district du Canada de la Fraternité Saint-Pie X, la nouvelle suivante en dira long.

Le Mouvement Tradition-Québec, fondé en 2015 par de jeunes pères de famille pour promouvoir les traditions religieuses et culturelles du Québec, était un organisme informel qui n’avait pas même pris la peine de s’enregistrer au registraire des entreprises du Québec. Les membres fondateurs étaient loin de soupçonner le machiavélisme dont font preuve les pions de Mgr Fellay quand on ose le moins du monde émettre un doute sur le bien-fondé de l’accord avec la Rome apostate.

Le mouvement a subi ces derniers mois de plus en plus de pressions de la part de l’abbé Couture pour rentrer dans les rangs. L’abbé est allé jusqu’à essayer d’imposer la démission du chef du Mouvement, Étienne Dumas, et d’en imposer un autre qui soit soumis à la FSSPX bergoglienne.

Le Mouvement étant somme toute plutôt limité et ses membres subissant de nombreuses pressions de la part du clergé libéral de Lévis, Étienne Dumas a alors préféré que le Mouvement cesse ses activités plutôt que d’accepter ce changement forcé de direction et de se trouver confronté à une guerre intestine permanente.

 

fr-couture-pius-x

 

Mais les choses ne devaient pas s’arrêter en si bon chemin. Continuant sa subversion, l’abbé Couture a alors invité Étienne Dumas à le rencontrer le 8 février, réunion qui fut pleine de sourires et de mots doux de la part du supérieur de la Fraternité.

Ce n’est que plus tard que les membres fondateurs du Mouvement devaient se rendre compte que l’abbé Couture avait enregistré le Mouvement Tradition Québec comme une entreprise à but non lucratif (Voir ici.), et ceci la veille de la rencontre avec Étienne Dumas. Bien-sûr, il n’en fut pas question lors de la réunion. L’inexpérience des jeunes militants du Mouvement sur la malice dont peuvent faire preuve même des membres du clergé peut seule expliquer cette situation.

Nous avons donc maintenant :

  • L’abbé Couture comme Président du Mouvement Tradition Québec;
  • Mgr Fellay comme Vice-Président;
  • L’abbé Dominique Boulet comme Administrateur;
  • L’abbé Emanuel Herkel comme Administrateur;
  • L’abbé Olivier Berteaux comme Administrateur;
  • L’abbé Jules Bélisle comme Secrétaire.

Même si l’administrateur de ce blog n’avait pas d’illusion sur la malhonnêteté du supérieur de la Fraternité au Canada, ce nouvel épisode vient confirmer ce dont est capable la Fraternité actuelle pour paralyser quiconque n’est pas dans la ligne du parti.

screenshot-2017-02-12-21_25_14

Mgr Fellay est donc devenu le vice-président du Mouvement Tradition Québec. (Interdit de rire!) Nous avons donc un Suisse, deux Français et un Canadien-Anglais pour le Mouvement Tradition Québec. Le ridicule ne tue pas.

Pour continuer dans la même ligne, les (vrais) membres du Mouvement Tradition Québec n’auraient plus qu’à fonder une association appelée «Les amis de l’abbé Couture», et à publier des articles contre les accords avec la Rome apostate. Qui sait?

 

Canada Fidèle

Une réflexion sur “Les méthodes subversives de l’abbé Daniel Couture

  1. Pingback: La malhonnêteté des dirigeants de la Fraternité Saint Pie X - Site de M. l'abbé Pivert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s