Catéchisme du Concile de Trente 1 – Nécessité d’étudier les Commandements

Chapitre 28 — Des Commandements de Dieu en général

Saint Augustin fait remarquer que le Décalogue est le sommaire et l’abrégé de toutes les Lois[1] : « Bien que Dieu eût fait pour son peuple un grand nombre de prescriptions, néanmoins Il ne donne à Moïse que les deux tables de pierre, appelées les tables du témoignage, pour être déposées dans l’Arche. Et en effet, si on les examine de près et si on les entend comme il convient, il est facile de constater que tous les autres Commandements de Dieu dépendent des dix qui furent gravés sur les tables de pierre. Et ces dix Commandements dépendent eux-mêmes des deux préceptes de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain, dans lesquels sont renfermés la Loi et les Prophètes. »[2]

moses_by_michelangelo_jbu160

Moïse par Michelange

  • I. — Nécessité d’étudier et d’expliquer le Décalogue.

Le Décalogue étant l’abrégé de tous les devoirs, les Pasteurs devraient le méditer jour et nuit, non seulement pour y conformer leur propre vie, mais encore pour instruire dans la Loi du Seigneur le peuple qui leur est confié. Car « les lèvres du Prêtre sont dépositaires de la science, et les peuples recevront de sa bouche l’explication de la Loi, parce qu’il est l’ange du Seigneur des armées.[3] » Ces paroles s’appliquent admirablement aux Prêtres de la Loi nouvelle, parce qu’étant plus rapprochés de Dieu que ceux de la Loi ancienne, ils doivent « se transformer de clarté en clarté, comme par l’Esprit du Seigneur.[4] » D’ailleurs, puisque Jésus-Christ Lui-même leur a donné le nom de « lumière »[5], leur devoir et leur rôle, c’est d’être « la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, les docteurs des ignorants, les maîtres des enfants »[6]; et « si quelqu’un tombe par surprise dans quelque péché, c’est à ceux qui sont spirituels à le relever. »[7]

Au tribunal de la Pénitence ils sont de véritables juges, et la sentence qu’ils portent est en raison de l’espèce et de la grandeur des fautes. Si donc ils ne veulent ni s’abuser eux-mêmes, ni abuser les autres par leur ignorance, il est nécessaire qu’ils étudient la Loi de Dieu avec le plus grand soin, et qu’ils sachent l’interpréter avec sagesse, afin de pouvoir rendre sur toute faute, action ou omission, un jugement conforme à cette règle divine, et encore, comme dit l’Apôtre, afin de pouvoir donner « la saine Doctrine[8] », c’est-à-dire, une doctrine exempte de toute erreur, et capable de guérir les maladies de l’âme, qui sont les péchés, et de faire des Fidèles « un peuple agréable à Dieu par la pratique des bonnes œuvres. [9]»

Commentaires

Dieu aurait pu nous donner une liste longue et détaillée des préceptes que nous devons suivre fidèlement afin d’obtenir le salut. Mais il nous a plutôt donné dix commandements qui sont très faciles à retenir. Il voulait ainsi que les hommes décident librement s’ils veulent rentrer dans le Royaume des Cieux ou se trouver parmi les réprouvés.

Les prêtres ont le devoir grave de rappeler aux fidèles la nécessité de suivre la loi du Christ. Quelle honte que la plupart des prêtres depuis Vatican II ne parlent plus des Commandements de Dieu, de la punition donnée à ceux qui ne les suivent pas, etc.

Le Catéchisme du Concile de Trente commence son enseignement sur les commandements de Dieu en rappelant aux prêtres que c’est pour eux un devoir grave de bien connaître la Loi de Dieu afin 1- d’être capables de la suivre dans leur propre vie pour donner au troupeau des fidèles un exemple à suivre ; 2- d’être capable de l’enseigner convenablement aux fidèles qui ont sans cesse besoin qu’on leur rappelle les vérités du salut ; 3- d’être capable de se prononcer sur toute action ou omission dans le Sacrement de la Pénitence afin que le peuple puisse être agréable à Dieu.

En pratique

Tous les chrétiens doivent connaître par cœur les commandements de Dieu (et de l’Église). Pour cela, il est très profitable de les réciter chaque jour durant la prière du soir, examinant par la même occasion notre conscience.

[1] Quaestio CXL super Exod. Lib. ii

[2] Matt. XXII, 40

[3] Mal. 2,7

[4] 2 Cor. 3,18

[5] Matt. 5,14

[6] Rom. 2,19-20

[7] Gal. 6,1

[8] 2 Tim. 4,3

[9] Tit. 2,14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s